BusPatrol veut créer 150 emplois à Montréal

Publié le 04/08/2020 à 08:00

BusPatrol veut créer 150 emplois à Montréal

Publié le 04/08/2020 à 08:00

Par Denis Lalonde
Les caméras de BusPatrol installées sur un autobus scolaire.

(Photo: courtoisie)

L’entreprise américaine BusPatrol, spécialisée dans les technologies pour améliorer la sécurité des transports scolaires, ouvre un bureau à Montréal avec l’objectif d’y créer 150 emplois d’ici deux ans.

Le bureau montréalais comprendra le centre de développement technologique de BusPatrol, dont le siège social est situé à Lorton, dans l’État du Maryland.

L’entreprise se spécialise dans l’installation de caméras intelligentes sur les autobus scolaires afin de capter les comportements dangereux des conducteurs comme les dépassements illégaux de ce type de véhicules.

L'entreprise affirme sur son site Internet que ses caméras sont installées sur 4000 autobus scolaires à ce jour et contribuent à «éduquer»(!) plus de 12 000 automobilistes chaque mois.

BusPatrol a développé ses activités dans plusieurs États américains, mais dit avoir rapidement décidé de s’installer à Montréal pour tirer profit de son écosystème en intelligence artificielle.

«Plusieurs dirigeants de BusPatrol sont Québécois, mais ce n’est pas un retour aux sources qui a motivé l’ouverture de notre bureau à Montréal. Le bassin de talents qualifiés en technologie et particulièrement en intelligence artificielle est tout simplement exceptionnel», a expliqué Jean Soulière, PDG de BusPatrol, dans un communiqué.

Les caméras de BusPatrol installées sur un autobus scolaire.

(Photo: courtoisie)

Au cours des prochaines années, BusPatrol dit avoir plusieurs projets en tête pour ses bureaux montréalais, notamment la mise en place d’une nouvelle chaîne d’approvisionnement au Québec pour acquérir son matériel nécessaire au déploiement de ses services sur les marchés canadien et américain et le développement de nouvelles technologies pour améliorer la sécurité des passages pour piétons. Elle souhaite aussi travailler au respect de la réglementation des voies réservées pour le transport en commun.

L’implantation de l’entreprise à Montréal s’est faite avec l’aide de Montréal International et d’Investissement Québec.

«L’arrivée de BusPatrol à Montréal montre une fois de plus la force d’attraction de l’écosystème montréalais en intelligence artificielle», a indiqué Stéphane Paquet, président-directeur général de Montréal International.

 


image

DevOps

Mercredi 09 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 26 janvier


image

Sommet en finance

Jeudi 11 février


image

Contrats publics

Mardi 09 mars

DANS LE MÊME DOSSIER

À la une

Banques: un dernier mauvais trimestre à tolérer avant la reprise?

BLOGUE. Le pic des réserves pour mauvaises créances est passé, mais des charges de restructuration sont fort probables.

Le Vendredi fou prend une autre dimension en temps de pandémie

Cette année, le débat entourant de Vendredi fou est devenu un genre de combat «vertueux contre pécheurs».

Soldes de l'Après-Noël: Legault songe à limiter le nombre de clients dans les magasins

Des policiers pourraient être appelés en renfort pour s’assurer que les consignes seront suivies.