Financement participatif: Hardbacon veut obtenir 1,5M$

Publié le 18/06/2019 à 16:20

Financement participatif: Hardbacon veut obtenir 1,5M$

Publié le 18/06/2019 à 16:20

Par Denis Lalonde
Le logo de Hardbacon.

Hardbacon doit obtenir au moins 500 000$ dans le cadre de ce financement participatif.

La start-up Hardbacon lance une campagne de financement participatif pouvant lui rapporter un montant maximal de 1,5 million de dollars. 

La direction de la société souhaite utiliser le montant pour effectuer du recrutement, poursuivre le développement de son application et augmenter sa clientèle. 

Le plancher de la ronde de socio-financement a été fixé à 500 000$. «Si nous n’atteignons pas ce montant, les contributeurs seront remboursés», raconte le PDG et co-fondateur de Hardbacon, Julien Brault, ancien journaliste au journal Les Affaires.

L’an dernier, la société avait obtenu un financement participatif de 250 000 dollars via une autre campagne sur la plateforme GoTroo, en plus d’avoir obtenu 30 000 dollars d’un investisseur accrédité, l’agence numérique Bulldozer, de Québec. 

«La différence est que cette année, nous utilisons la plateforme FrontFundr. Cela permet aux investisseurs de partout au Canada de contribuer. L’an dernier, seuls les investisseurs québécois pouvaient contribuer», explique M. Brault.

Le dirigeant soutient que la campagne de financement lui permettra de faire connaître Hardbacon dans le reste du Canada, où la société reste peu présente, elle qui compte 70% de ses clients au Québec.

Julien Brault soutient que la mission de Hardbacon reste la même: être le carrefour des données financières des investisseurs. L'entreprise souhaite donc rester la plateforme où les investisseurs pourront consulter le portrait global de tous leurs placements en un clin d'oeil. «Nous allons toutefois modifier notre approche pour aller chercher d’abord des ententes avec des institutions financières et des conseillers financiers, qui vont ensuite distribuer des licences d’utilisation de notre application à leurs clients», dit-il. 

Hardbacon a entre autres signé partenariat avec Desjardins Courtage en ligne et dit être en pourparlers avec beaucoup d’autres partenaires institutionnels potentiels à travers le Canada. 

L’utilisateur final aura ensuite le choix entre deux forfaits, soit des abonnements à 12,99$ par mois ou à 99$ par année.

Au moment d’écrire ces lignes, Hardbacon avait déjà collecté 108 000$, alors que 124 000$ étaient «en cours d’investissement». Il reste encore 52 jours à la campagne de financement participatif.

À suivre dans cette section


image

DevOps

Mercredi 11 septembre


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Gestion de l’innovation

Mercredi 18 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Gestion de la formation

Jeudi 05 décembre


image

Sommet énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 28 janvier

DANS LE MÊME DOSSIER

À la une

Les Pêcheries MJM reçoit 1,5M$ de la FTQ

Il y a 39 minutes | Anne-Marie Luca

PME DE LA SEMAINE. Grâce au financement, Les Pêcheries MJM se lance dans la pêche au crabe des neiges.

États-Unis: mises en garde sur la populaire application russe FaceApp

10:49 | AFP

Un sénateur appelle la police à enquêter sur les «risques pour la sécurité nationale et la vie privée».

La PME lavalloise Croesus acquiert softTarget

11:47 | Pascal Forget

La société de solutions en gestion de patrimoine financier Croesus acquiert softTarget et sa solution iBalance