Le mythe de l'entrepreneur à succès dans la vingtaine

Publié le 01/05/2018 à 07:00

Le mythe de l'entrepreneur à succès dans la vingtaine

Publié le 01/05/2018 à 07:00

Par François Remy

Evan Spiegel, le fondateur de Snapchat, devenu milliardaire à 24 ans, serait l'une des exceptions confirmant la règle. (Getty Images)

DÉFI START-UP 7 | INSPIRATION | Les bonnes idées surviennent à n’importe quel âge mais les transformer en succès commercial demande de l’expérience.

«Steve Jobs avait 21 ans lorsqu’il fonda Apple», rappelle l’école de gestion Sloan du MIT, «mais il était un PDG de 43 ans quand son entreprise sortit l’iMac».

Il faudrait abandonner l’imagerie romantique du jeune prodige dans la vingtaine siégeant à la tête d’une populaire start-up de la Silicon Valley.

C’est ce que laissent penser les observations menées par le professeur Pierre Azoulay et son doctorant Daniel Kim de l’école de gestion américaine Sloan: l'âge moyen des entrepreneurs qui ont démarré une entreprise et embauché au moins un employé est de 42 ans.

DÉFI START-UP 7 | GALERIE DE PORTRAITS

Les deux chercheurs se sont tournés vers l’administration et ont récolté les données de 2,7 millions de personnes s’étant lancées en affaires entre 2007 et 2014.

Ils ont ainsi appris que les nouvelles entreprises affichant le taux de croissance le plus fort disposaient en moyenne d’un fondateur âgé de 45 ans.

Le graphique ci-joint montre clairement la tendance, avec en axe des ordonnées le nombre start-up américaines et, en axe des abscisses, l’âge de l’entrepreneur:

La courbe turquoise représente le total des fondateurs de jeunes pousses américaines tandis que celle violette affiche la répartition des créateurs du 1% des start-ups avec la plus forte croissance.

Entre 2007 et 2014, le nombre d’entreprises en démarrage à haut rendement fondées par des jeunes de 20 ans avoisinait... zéro.

Il existe des exceptions confirmant cette règle. Prenons Bill Gates qui a entrepris l’aventure Microsoft au début de sa vingtaine. Mais l’action du géant de l’informatique n’a culminé en Bourse que bien plus tard.

DÉFI START-UP 7 | CONSEILS D'EXPERT

Azoulay et Kim ont également examiné les âges et les entreprises en démarrage dans des régions comme la Californie, New York, le Massachusetts et plus précisément la Silicon Valley. L'âge du fondateur le plus proche du cliché du «jeune entrepreneur à succès» se retrouve dans les entreprises financées par capital-risque, avec une maturité moyenne de 39 ans à New York.

Par ailleurs, les entrepreneurs enregistrent un taux de succès supérieur de 125% s’ils ont été employés précédemment dans un secteur particulier qui a inspiré la création de leur société.

Que les jeunes de 20 ans qui cherchent à être le prochain Mark Zuckerberg ne baissent pas pour autant les bras.

Ces données indiquent en fait qu’ils ont encore le temps de faire leurs preuves afin de connaître la réussite.

DÉFI START-UP 7 | BIOTIFULL SE DÉVELOPPE


À suivre dans cette section

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

L'actu techno en bref

18/11/2019 | Pascal Forget et Alain McKenna, #Unetassedetech

L'actualité technologique ne ralentit pas.

Apple supprime des applications dédiées au vapotage de son App Store

15/11/2019 | AFP

Les personnes qui les avaient téléchargées avant l’interdiction pourront continuer à les utiliser.

À la une

Metro veut accroître son utilisation des technologies dans ses magasins

Elle prévoit de doubler, à peu près, le nombre de magasins dotés de caisses libre-service au cours de son exercice 2020.

Garder ses gagnants, le cas de Metro

Édition du 24 Août 2019 | Dominique Beauchamp

ANALYSE. L'épicier Metro (MRU, 53,98 $) n'est plus le secret bien gardé qu'il était. Sa rigueur...

Legault et Fitzgibbon songent à un Amazon Québec

L’idée avait d’abord été lancée en 2017 par l’entrepreneur Alexandre Taillefer.