Ottawa verse 16 millions $ à 46 entreprises québécoises

Publié le 13/07/2020 à 09:39

Ottawa verse 16 millions $ à 46 entreprises québécoises

Publié le 13/07/2020 à 09:39

Par La Presse Canadienne

(Photo: 123RF)

Le gouvernement fédéral versera plus de 16 millions $ à 46 entreprises et organismes québécois pour la mise au point de « solutions innovantes ».

La ministre du Développement économique régional Mélanie Joly en fera l’annonce à l’occasion d’un point de presse à Montréal, lundi matin.

L’aide financière s’élève en tout à plus de plus de 16,2 millions $.

Dans son communiqué, le ministère souligne que « l’innovation jouera un rôle prépondérant dans la lutte contre les effets dévastateurs de la pandémie ».

Parmi les entreprises qui obtiendront cette aide financière figurent l’Accélérateur de création d’entreprises technologiques (ACET) et le Centre de l’entrepreneurship technologique de l’ETS (Centech) qui recevront conjointement 5 millions $ pour « le développement des services spécialisés aux start-up innovantes et à fort potentiel ».

Le Centre d’entreprises et d’innovation de Montréal recevra 1,7 million $ pour l’accompagnement et conseils dans la création et le démarrage d’entreprises technologiques et innovantes par le biais de services d’incubation d’entreprises ».

Deux projets recevront au moins une aide d’un million de dollars: le Centre de collaboration MiQro Innovation, en Montérégie, et Québec International/Entrepreneuriat Laval.

 

À la une

L'assurance-emploi et l'assurance médicaments dans la mire des syndicats

Il y a 48 minutes | Emmanuel Martinez

Les syndicats s’attendent à des changements concernant l’assurance-emploi et le programme d’assurance médicaments.

Main-d'oeuvre: les attentes des chambres de commerce sont grandes

Elles s'inquiètent aussi des conséquences qu’aura l'endettement des derniers mois sur les PME.

Le patronat veut de l'action de la part d'Ottawa

Mis à jour à 13:53 | Emmanuel Martinez

Suite aux élections fédérales, les associations représentant les entreprises veulent de l'action de la part d'Ottawa.