Défi jeunes pousses en croissance Banque Scotia: qui sont les entrepreneurs de la Division ouest?

Publié le 28/10/2022 à 19:06

Défi jeunes pousses en croissance Banque Scotia: qui sont les entrepreneurs de la Division ouest?

Publié le 28/10/2022 à 19:06

Par Les Affaires

Les entrepreneurs de la Division ouest proviennent de Lanaudière, de l’Outaouais, d’Abitibi-Témiscamingue, et des Laurentides.

On vous présente aujourd’hui les entrepreneurs de la Division ouest participants au Défi jeunes pousses en croissance Banque Scotia, propulsé par Les Affaires et le Regroupement des jeunes chambres de commerce du Québec.

Ils proviennent de Lanaudière, de l’Outaouais, d’Abitibi-Témiscamingue, et des Laurentides, et sont à la tête de start-ups en croissance. Au cours des prochaines semaines, ils bénéficieront de formations et d’un accompagnement intensif d’une journée avec des experts avant de participer à un concours de pitch devant un jury.

Aussi: Qui sont les entrepreneurs qui participeront au Défi jeunes pousses en croissance Banque Scotia?

Au total, les membres de la cohorte sont originaires de 12 régions du Québec. Le gagnant de chaque région sera convié à la grande finale et le lauréat 2022 remportera un grand prix de 20 000 dollars. Il sera interviewé par un journaliste de Les Affaires et son portrait sera publié dans les pages du journal et sur l’ensemble de nos plateformes numériques.

 

Nom de l’entreprise: KOHI Micro-Torréfacteur

Propriétaire: Daniel Moranville

Date de création: 24 octobre 2019

Nombre d’employés: 5

Basée à: Prévost, Québec

Description de l’entreprise:

KOHI Micro-Torréfacteur est à la fois un bar à café, un atelier et un laboratoire de torréfaction.

Vente de café en grains aux particuliers et aux commerces, comptoir à café, boutique en ligne, ateliers de formation sur le café, toutes les activités visent à mettre en valeur le travail des producteurs de café auprès de leur communauté — et ainsi offrir une expérience client éducative dans un esprit éthique et écoresponsable. Au jour le jour, ils se font un point d’honneur d’utiliser le plus de fournisseurs locaux. Quelques exemples: le miel pour sucrer les cafés provient de Miel de la Garde, d’apiculteurs de Prévost ; le lait végétal est fait à Montréal par Dam ; le lait de vache est fourni par La Pinte dans de beaux contenants de vitre consignés, etc. Pour eux, l’important est de travailler tous ensemble — et le plus local possible.

Implication sociale et développement durable:

Depuis avril 2022, tous les verres à usage unique ont été remplacés par leur propre consigne de pot de vitre, évitant ainsi beaucoup de déchets. Les sacs de jute vides, qui contenaient les grains verts, ont été remis à leurs clients pour des projets d’artisanat ou de jardinage, tout comme les résidus de torréfaction dont on peut se servir dans les poulaillers ou sur des plates-bandes. Du côté social, on relève plusieurs participations à des évènements locaux tels que le Festival On aura tout vu de Prévost.

Sur le même sujet

Laurence Levy: aider autrui, de la médecine à la finance

Édition de Mars 2024 | Simon Lord

Son premier défi est de faire la tournée des 126 succursales québécoises d'ici la fin avril.

Retrouvez les résultats des grandes banques canadiennes

Mis à jour le 01/03/2024 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Voici les points saillants des derniers résultats financiers des banques canadiennes au T1 de 2024.

À la une

Budget fédéral 2024: l'art de se tirer dans le pied

EXPERT INVITÉ. Le gouvernement de Justin Trudeau «s’autopeluredebananise» avec son «budget mémorable».

Gain en capital: pas une surprise

EXPERT INVITÉ. «Combien d’impôt ça va vous coûter de plus?»

L'industrie technologique mécontente des mesures sur les gains en capital

Mis à jour à 17:22 | La Presse Canadienne

L'industrie technologique est mécontente des mesures sur les gains en capital.