Le maillon faible en cybersécurité

Offert par Les Affaires


Édition du 16 Juin 2021

Le maillon faible en cybersécurité

Offert par Les Affaires


Édition du 16 Juin 2021

Par Philippe Lemelin
ordinateur

(Photo: Tianyi Ma pour Unsplash)

MILLE MOTS. Votre entreprise s’expose-t-elle à une cyberattaque à cause d’un mot de passe peu original et facile à deviner ? Une nouvelle étude de NordPass montre à quel point la faiblesse des mots de passe utilisés par les employés facilite le travail des criminels. Plus de 15 millions de brèches parmi les entreprises du Fortune 500 dans 17 secteurs ont été analysées. En conclusion, « password » et « 123456 » sont les mots de passe les plus fréquemment employés, tous secteurs confondus. L’étude affirme également que 20 % de tous les mots de passe sont le nom de l’entreprise ou une variation de celui-ci. Le secteur de la finance comptait le plus grand nombre d’intrusions, soit plus de 3,6 millions, et un taux de mots de passe unique de 25 %. NordPass enjoint aux entreprises de se doter d’un gestionnaire de mots de passe et à changer les codes d’accès régulièrement.

Sur le même sujet

Incidents de confidentialité: une règle de trois avant de signaler

COURRIER DES LECTEURS. Informer plus, informer mieux: c’est donc là tout l’objectif de la nouvelle loi.

Cybersécurité: un guide pour vous conformer à la loi 25

LA TECHNO PORTE CONSEIL. Une start-up fournit une liste à cocher pour aider les entreprises à être prête pour ce jeudi.

À la une

L’Italie prendra-t-elle un virage « illibéral »?

ANALYSE. L'élection législative de dimanche pourrait porter au pouvoir un parti issu de la nostalgie mussolinienne.

En face du ou de la prochain.e premier.ère ministre

Édition du 21 Septembre 2022 | Les Affaires

Si le ou la prochain.e premier.ère ministre du­ Québec était en face de vous, quel sujet serait votre priorité?

Qui est le gagnant du «Débat des chefs» pour les lecteurs de Les Affaires?

23/09/2022 | Les Affaires

Un lecteur a souligné que «l’auditeur» était le gagnant de l’exercice.