Présentiel, congrès, karaoké, danse: Québec annonce une série d'assouplissements

Publié le 02/11/2021 à 16:22

Présentiel, congrès, karaoké, danse: Québec annonce une série d'assouplissements

Publié le 02/11/2021 à 16:22

Par Les Affaires

Le ministre de la Santé, Christian Dubé (Photo: La Presse Canadienne)

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, a annoncé une série d’assouplissements aux restrictions sanitaires à partir du 15 novembre.

«Il faut redonner un peu d’espoir aux Québécois, de manière réaliste, en vue de redynamiser l’économie et les activités liées à une vie plus normale. C’est donc un grand plaisir pour moi de faire cette annonce, en invitant quand même les gens à la vigilance, si nous voulons que cette ouverture se poursuive progressivement au cours des prochains mois», selon Christian Dubé.

Québec donne entre autres son aval au retour de la danse avec un couvre-visage et du karaoké. «Aux assouplissements annoncés récemment concernant les restaurants et les bars s’ajoute la possibilité de danser et de demeurer debout, mettant ainsi fin à l’obligation de demeurer assis à sa table», peut-on lire dans le communiqué.

«Les activités de karaoké seront désormais possibles, mais la personne qui chante devra porter un couvre-visage si elle ne peut se placer à une distance de 2 m des musiciens, des autres chanteurs et des spectateurs ou derrière une barrière physique. Le port du couvre-visage demeure obligatoire dans toute autre situation, sauf au moment de manger ou de boire.»

«Le passeport vaccinal demeure obligatoire», réaffirme Christian Dubé.

 

Retour en présentiel

En ce qui concerne le télétravail, Québec annonce que le retour en présentiel est possible. «La consigne de privilégier le télétravail, lorsqu’il est possible, prend fin. Pour les employeurs et les travailleurs concernés par cette mesure, le retour en présentiel sera possible, mais les formules mixtes permettant la poursuite du télétravail seront recommandées.»

 

Congrès

Les congrès, les conférences, les spectacles, les festivals et les événements, exigent le passeport, mais «le respect d’une distanciation ne sera plus requis et il n’y aura plus de limite de capacité. Le couvre-visage demeure toutefois obligatoire à l’intérieur, sauf pour boire et manger.»

Québec rappelle que «le passeport vaccinal n’est pas requis pour les événements considérés comme essentiels. Toutefois, ceux qui souhaiteront exiger le passeport pourront bénéficier des mêmes assouplissements que les événements à caractère non essentiel.»

 

Loisirs et sports

Dans les gyms, le port du couvre-visage sera exigé lors des déplacements à l’intérieur. «Il peut toutefois être retiré lors d’une activité physique intense. Dans ce cas, une distance de 2 m doit être respectée.»

Rappelons que le passeport vaccinal est nécessaire pour accéder à ces lieux.

 

Vaccination des 5 à 11 ans

Christian Dubé a déclaré que tous ces allègements avaient été rendus possibles grâce à une situation épidémiologique «relativement sous contrôle» et un bon taux de vaccination.

Toutefois, il n'a pas immédiatement présenté d'autres allègements significatifs pour le temps des Fêtes, signalant qu'il restait toujours 700 000 Québécois qui étaient non vaccinés contre la COVID-19.

Le gouvernement prépare plutôt la vaccination des enfants de 5 à 11 ans, qui pourraient tous recevoir une première dose d'ici Noël, a indiqué de son côté le directeur de la campagne de vaccination, Daniel Paré.

Plus de 650 000 doses du vaccin ont déjà été réservées pour les enfants, a-t-il dit.

Le directeur national de la santé publique, le Dr Horacio Arruda, qui prenait également part à la conférence de presse de mardi, a dit s'attendre à ce que moins d'enfants soient vaccinés que d'adolescents.

«On s'attend [...] à une couverture vaccinale légèrement plus basse à cause que, quand c'est des petits, les gens ont plus d'inquiétudes», a-t-il reconnu, disant n'avoir aucun objectif de vaccination pour cette tranche d'âge.

«On pourrait se satisfaire, je vous dirais, [...] d'un pourcentage légèrement plus bas dans cette population-là.»

Le Dr Arruda a cependant invité les parents à aller chercher de l'information sur le site web du gouvernement, ou à poser des questions à leur médecin ou aux agents de santé publique.

 

Vaccination obligatoire en santé

Chez les travailleurs de la santé, la situation reste sensiblement la même, a déclaré le ministre Dubé, qui parle de 12 000 travailleurs non vaccinés.

Rappelons que le gouvernement Legault a repoussé la date butoir pour que tous les travailleurs de la santé se fassent vacciner d'ici au 15 novembre.

«Les chiffres n'ont pas bougé, a laissé tomber M. Dubé. Je vais continuer les discussions qu'on a avec la santé publique puis tous les intervenants.»

Il s'est engagé à faire le point sur la vaccination des travailleurs de la santé plus tard cette semaine.

Sur le même sujet

À la une

Gaz naturel: comment le Canada a échappé au chantage de Poutine

ANALYSE. Sans l'exploitation des gaz de schiste, le Canada serait dépendant du gaz russe et à la merci de Moscou.

Bourse: hyper volatile, Wall Street conclut proche de l'équilibre mais perd sur la semaine

Mis à jour le 20/05/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto enregistre un gain hebdomadaire pour la première fois en 2 mois.

À surveiller: Lightspeed, Canopy Growth et Alimentation Couche-Tard

20/05/2022 | Catherine Charron

Que faire avec les titres de Lightspeed, Canopy Growth et Couche-Tard? Voici quelques recommandations d’analystes.