Quelque 200 salles de sport défient le gouvernement

Publié le 26/10/2020 à 08:17

Quelque 200 salles de sport défient le gouvernement

Publié le 26/10/2020 à 08:17

Par La Presse Canadienne

(Photo: 123RF)

Les dirigeants de quelque 200 gymnases, centres de yoga, de danse et d’arts martiaux demandent au premier ministre François Legault de lever le confinement des salles de sports au Québec qui a été décrété le 8 octobre en raison de la seconde vague de pandémie de COVID-19.

Et leur coalition appelée Centres d’activités physiques du Québec lui lance un ultimatum en annonçant une réouverture des portes des établissements jeudi prochain.

Ces dirigeants, qui disent que leurs établissements ne constituent pas un secteur d’éclosion du coronavirus, affirment que ce deuxième confinement a été reçu comme une claque au visage. Ils affirment qu’ils contribuent à la santé physique et mentale de la population, mais que le confinement pousse un grand nombre d’entre eux à la faillite.

Ils ajoutent qu’ils ont investi des sommes d’argent importantes pour se conformer aux règles sanitaires.

Jeudi prochain, les quelque 200 signataires du communiqué transmis lundi rouvriront leurs salles de sport dans toutes les régions du Québec et assurent que toutes les mesures sanitaires en vigueur seront respectées.

Ils signalent que si d’ici là le gouvernement du Québec est en mesure de leur prouver que leurs établissements sont des sources d’éclosion, ils feront marche arrière.

Le 8 octobre, le premier ministre Legault a expliqué que la situation était critique au Québec et qu’il était confortable avec la décision de fermer notamment les salles à manger des restaurants, les bars et les gymnases, et d’imposer le masque en classe aux écoles secondaires des zones rouges. Il fallait, disait-il, réduire les contacts.

 

Sur le même sujet

Déploiement des tests de dépistage rapides au bureau

Un programme de dépistage rapide est déployé partout au pays pour détecter les infections asymptomatiques.

Tout le Québec passe en zone verte le 28 juin

La situation actuelle permet de procéder au déconfinement, a confirmé le premier ministre François Legault.

À la une

Pourquoi les prix du bois d'oeuvre resteront élevés

23/06/2021 | François Normand

Une étude du Rosen Consulting Group montre un effondrement des stocks de nouvelles maisons aux États-Unis depuis 1968.

Chute rapide des prix du bois d’oeuvre

16/06/2021 | François Normand

La valeur des contrats à terme a diminué à 14 reprises au cours des 16 dernières séances de négociation.

Une femme de promesse

23/06/2021 | Emmanuel Martinez

Lyne Blanchette a courageusement repris l'entreprise le Ranch cunicole à la suite de la mort de son mari.