Québec serre la vis: trois régions passent en zone d'alerte orange

Publié le 20/09/2020 à 18:10

Québec serre la vis: trois régions passent en zone d'alerte orange

Publié le 20/09/2020 à 18:10

Par La Presse Canadienne

(Photo: Marcos Paulo Prado pour Unsplash)

Trois régions du Québec passent en zone orange et se voient imposer de nouvelles restrictions: Québec, Montréal et Chaudières-Appalaches.

Le virus de la COVID-19 se propage à grande vitesse depuis quelques semaines et le gouvernement Legault se voit forcé de serrer la vis.

Ces trois régions, qui regroupent une grande partie de la population du Québec, atteignent donc le stade trois des quatre paliers d'alertes régionales fixés pour mieux encadrer, d'une manière plus ciblée, la propagation du virus de la COVID-19.

En zone orange, les bars et les restaurants ne ferment pas, mais les heures d'ouverture seront revues à la baisse. Aucune vente d'alcool ne sera autorisée après 23 h, et les portes fermeront à minuit. De plus, le nombre de personnes admises autour d'une même table passe de 10 à 6.

À la maison, les partys entre amis et réunions de famille devront avoir une taille modeste. Le nombre maximal de personnes autorisées passe de 10 à 6.

En zone orange, le gouvernement demande aux citoyens de réduire les contacts au minimum, en évitant toute visite non nécessaire.

Chaque palier d'alerte est identifié par une couleur: vert (mesures sanitaires de base), jaune (pré-alerte), orange (alerte modérée) et rouge, qui est l'alerte maximale.

L'annonce a été faite en fin de journée dimanche par le ministre de la Santé, Christian Dubé, accompagné par le directeur de la santé publique, le Dr Horacio Arruda.

De samedi à dimanche, le Québec a enregistré 462 nouveaux cas d'infections, un sommet depuis plusieurs mois.

Jusqu'à dimanche, on comptait huit régions en zone jaune et aucune en zone orange ou rouge.

DANS LE MÊME DOSSIER

À la une

Commerce: Biden maintiendra la pression sur la Chine

23/10/2020 | François Normand

Les républicains ont une perception plus négative à l'égard de la Chine, mais elle progresse aussi chez les démocrates.

Une bulle technologique dans le S&P500? (la suite)

23/10/2020 | Ian Gascon

BLOGUE INTIVÉ. Les titres technologiques méritent-ils des évaluations aussi élevées?

Si ça semble trop beau pour être vrai…

23/10/2020 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Les rendements élevés viennent obligatoirement avec des risques élevés.