Port du masque: pas au-delà du 15 avril

Publié le 03/03/2022 à 11:32

Port du masque: pas au-delà du 15 avril

Publié le 03/03/2022 à 11:32

Par La Presse Canadienne

Les projections ne laissent pas entrevoir une remontée des indicateurs même en tenant compte des semaines de relâche.

 (Photo: 123RF)

L’obligation de porter le masque «ne dépassera pas le 15 avril» et pourrait être levée avant cela, sauf dans les transports publics, les milieux de soin et les CHSLD, où la situation sera réévaluée périodiquement.

Le directeur national de la santé publique, le docteur Luc Boileau, s’est montré optimiste jeudi en faisant le point sur la situation pandémique. Les tendances sont à la baisse en ce qui a trait à tous les indicateurs qu’il s’agisse des hospitalisations, du nombre de cas et du nombre d’éclosions.

Cependant, le docteur Boileau dit attendre de voir l’impact des semaines de relâche scolaire afin de s’assurer qu’il n’y aura pas de recrudescence avant de décider de la vitesse à laquelle on permettra le retrait du masque dans l’espace public. Il affirme toutefois que les projections ne laissent pas entrevoir une remontée des indicateurs même en tenant compte des semaines de relâche.

Une fois l’obligation levée, il reviendra à chaque citoyen de décider s’il continue de porter un masque ou pas.

Autre signe de l’amélioration, le ministère de la Santé est à préparer une désescalade de l’effort de vaccination, alors que la capacité des grands centres de vaccination excède de loin la demande de la population. La forme que prendra cet effort de vaccination dans l’avenir reste toutefois à déterminer.

De plus, le docteur Boileau a invité les personnes réticentes à se faire vacciner avec un vaccin ARN messager à se tourner vers le nouveau vaccin de la firme Novavax, qui est produit avec la technologie traditionnelle utilisée pour les vaccins de toutes sortes qui sont utilisés depuis des décennies.

Document caviardé au complet

Le docteur Boileau a par ailleurs été incapable d’expliquer pourquoi un avis éthique produit par la santé publique au moment d’instaurer le couvre-feu du 31 décembre dernier avait été caviardé au complet.

La Société Radio-Canada a présenté hier le document obtenu à la suite d’une demande d’accès à l’information et ce document avait été caviardé du premier au dernier mot.

Le docteur Boileau a dit ne pas comprendre pourquoi ce document avait ainsi été rendu inaccessible au grand public, mais ne s’est pas engagé pour autant à le rendre public.

 

 

 

 

 

Sur le même sujet

Le monde paiera «le prix de la guerre» en 2023, prévient l'OCDE

26/09/2022 | AFP

Pour montrer l'ampleur du choc de la guerre, l'OCDE a évalué à 2800G$US les pertes financière à prévoir l'an prochain.

Le gouvernement fédéral lève les mesures sanitaires aux frontières

Mis à jour le 26/09/2022 | La Presse Canadienne

Les personnes voyageant par avion ou par train n’auront plus besoin de porter de masques ou de subir de contrôles.

À la une

«Dois-je quitter mon employeur?»

Il y a 15 minutes | Olivier Schmouker

MAUDITE JOB! «Un de nos concurrents vient de me faire une offre d'emploi que ne se refuse pas, que dois-je faire?»

Bourse: Wall Street termine en baisse, nouveaux plus bas de l’année pour Dow Jones et S&P 500

Mis à jour le 26/09/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a également clôturé en baisse.

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

Mis à jour le 26/09/2022 | Refinitiv

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.