Passeport vaccinal: maintenant disponible en Colombie-Britannique

Publié le 08/09/2021 à 08:53

Passeport vaccinal: maintenant disponible en Colombie-Britannique

Publié le 08/09/2021 à 08:53

Par La Presse Canadienne

Le premier ministre de la Colombie-Britannique, John Horgan, affirme que le passeport vaccinal mis en place dans sa province va permettre de garder l’économie ouverte. (Photo: La Presse Canadienne)

Victoria — Le premier ministre de la Colombie-Britannique affirme que le passeport vaccinal mis en place dans sa province va permettre de garder l’économie ouverte malgré une «hausse inacceptable» des nouveaux cas, surtout chez les personnes qui ne sont pas adéquatement vaccinées.

John Horgan a déclaré mardi que les restaurants, cinémas et salles de sport ont tous été contraints de fermer en raison du virus, mais que le passeport vaccinal pourrait pousser des gens à accepter de recevoir leurs deux doses du vaccin et à réduire la transmission de la COVID-19.

Dès le 13 septembre, le passeport vaccinal sera obligatoire pour avoir accès à des services non essentiels en Colombie-Britannique. La province de l’ouest rejoint donc le Québec, l’Ontario et le Manitoba, qui ont déjà annoncé la mise en place de systèmes similaires.

Le Yukon a aussi confirmé, mardi, qu’un système pour accéder à sa preuve vaccinale sera disponible en ligne, mais le document sera uniquement requis pour voyager.

Le premier ministre Horgan a dit espérer qu’après l’élection du 20 septembre, le gouvernement fédéral s’assurera que les voyages internationaux seront sécuritaires en rendant les données sur la vaccination disponibles aux autres pays. Il espère aussi que le statut vaccinal des voyageurs qui entreront au Canada pourra être vérifié.

«J’encourage tous les Britanno-Colombiens à s’éloigner de leur point de vue individuel et à penser aux autres. Pensez au coup de pouce que vous donnez aux autres lorsque vous acceptez de vous faire vacciner. Cela vous protège, cela protège votre famille, et c’est comme cela que nous allons avancer», a-t-il soutenu.

M. Horgan a appelé les résidents de sa province à penser au «bien commun» et à se rappeler que c’est la preuve vaccinale qui permettra le retour des activités comme les sorties au cinéma et les grands rassemblements. Il sait toutefois que certaines personnes ont une vision différente.

«Je n’ai pas grand-chose à dire à ceux qui pensent que c’est plus encombrant que ce ne l’est vraiment», a-t-il dit en référence aux personnes qui ont manifesté devant les hôpitaux la semaine dernière contre le passeport vaccinal.

«Je comprends que certaines personnes ont des craintes. Ils sont en colère et se déchaînent.»

La preuve d’au moins une dose de vaccin sera requise dès le 13 septembre pour accéder à certains services en Colombie-Britannique, tandis qu’il faudra avoir reçu deux doses le 24 octobre pour entrer dans ces lieux.

Une fois téléchargé, le passeport, qui prend la forme d’un code QR, peut être enregistré sur un cellulaire ou être imprimé. Une preuve d’identité avec photo sera aussi requise pour les personnes de 19 ans et plus.

À la une

En route pour l'environnement

Édition du 13 Octobre 2021 | Nicolas St-Germain

MILLE MOTS. Parmi les Canadiens sur le point d’acheter une voiture, 35 % d’entre eux envisagent de se procurer...

Prochain redécoupage: le Canada aura 342 circonscriptions, le Québec perd un siège

Le nombre de sièges est recalculé tous les dix ans après un recensement.

Goldman Sachs voit son bénéfice bondir mais reste attentif aux risques pesant sur l'économie

14:00 | AFP

Il a été tiré par les revenus générés par la division de banque d’investissement, qui se sont envolés de 88%.