Pas de répit pour la hausse du nombre de cas de COVID-19

Publié le 04/01/2021 à 09:49

Pas de répit pour la hausse du nombre de cas de COVID-19

Publié le 04/01/2021 à 09:49

Par La Presse Canadienne
Des gens marchent dans la rue enneignée

«La transmission communautaire est importante», s'inquiète le ministre de la Santé Christian Dubé. (Photo: Graham Hughes pour La Presse canadienne)

Le congé du Nouvel An n’a pas ralenti la progression de la COVID-19, tant s’en faut.

Le ministère de la Santé a publié dimanche des données alarmantes sur l’état de la situation sanitaire au Québec.

Au cours de la période du 31 décembre au 2 janvier, les autorités ont rapporté 7663 cas supplémentaires, dont 2869 pour la seule journée de samedi.

Le nombre de cas rapportés au jour de l’An, sans doute attribuable à une diminution du nombre d’analyses, a fait baisser la moyenne.

Les autorités ont rapporté 210 304 cas depuis le début de la pandémie. Le nombre de cas actif s’établit à 22 501.

Pas moins de 121 décès se sont ajoutés à la triste liste depuis la publication du bilan précédent, dont 11 au cours de la journée de samedi. On a enregistré 8346 morts liées à la COVID-19 depuis le début de la pandémie.

Après une légère accalmie, jeudi et vendredi, le nombre d’hospitalisations a bondi de 150, samedi pour s’établir à 1225. Les deux jours précédents, on avait recensé 100 hospitalisations de moins.

Samedi, on comptait aussi 179 patients aux soins intensifs, une augmentation de 13 par rapport à la veille.

Le ministre de la Santé, Christian Dubé, a exprimé ses inquiétudes.

« Malgré les mesures du temps des Fêtes, les cas et hospitalisations sont en hausse, a-t-il déclaré sur Twitter. Ça montre que la transmission communautaire est importante, ce qui a un impact majeur sur notre réseau de santé et sur notre personnel. »

Les données préoccupent aussi le Dr Donald Vinh, un médecin en infectiologie et en microbiologie au Centre universitaire de santé de McGill. 

« On ne peut le nier, ces données sont épouvantables. Le plus inquiétant est l’augmentation constante des hospitalisations et des admissions aux soins intensifs », a-t-il dit au cours d’une entrevue.

La campagne de vaccination s’est ralentie autour du Nouvel An: seulement 1200 personnes ont reçu un vaccin au cours des trois derniers jours, comparativement à 3942 pour la seule journée de jeudi. Le nombre de doses administrées s’élève à 28 762.

La grande région de Montréal présente les données les plus alarmantes. Les autorités ont rapporté pour la journée du 2 décembre 1300 cas sur l’île de Montréal, 377 en Montérégie, 224 à Laval, 141 dans les Laurentides et 139 dans Lanaudière.

Les autorités signalent 202 cas supplémentaires dans la Capitale-Nationale, 135 en Estrie, 100 en Mauricie−Centre-du-Québec et 97 au Saguenay−Lac-Saint-Jean.

La situation semble se stabiliser dans Chaudière-Appalaches et en Outaouais où l’on a recensé 58 nouveaux cas. La Gaspésie−Îles-de-la-Madeleine compte neuf nouveaux cas.

 

Sur le même sujet

Les travailleurs pourront retirer le masque en période de canicule

La CNESST autorise aux travailleurs d'enlever leur masque à l'extérieur même si la distanciation ne peut être respectée.

Voyage: des amendes sévères pour avoir tenté de tromper les autorités

Deux voyageurs ontariens ont reçu une amende de près de 20 000$ chacun pour avoir tenté de tromper les autorités.

À la une

Les travailleurs pourront retirer le masque en période de canicule

La CNESST autorise aux travailleurs d'enlever leur masque à l'extérieur même si la distanciation ne peut être respectée.

Du bitcoin en vente chez Couche-Tard

Êtes-vous prêt à magasiner des cryptomonnaies au dépanneur du coin?

Google présente son nouveau téléphone Pixel

13:11 | AFP

Le Pixel 6 est équipé d'une puce utilisant l'intelligence artificielle.