Ottawa élargit son aide aux petites entreprises

Publié le 19/05/2020 à 11:46, mis à jour le 19/05/2020 à 13:44

Ottawa élargit son aide aux petites entreprises

Publié le 19/05/2020 à 11:46, mis à jour le 19/05/2020 à 13:44

Par La Presse Canadienne

(Photo: Sean Kilpatrick/ La Presse canadienne)

La frontière canado-américaine demeure fermée, aux mêmes conditions, pour 30 autres jours. Seuls les travailleurs essentiels continueront à avoir le droit de passer d’un pays à l’autre.

Le premier ministre Justin Trudeau en a fait l’annonce à son point de presse mardi avant-midi.

« C’est une décision importante, qui va protéger les gens des deux côtés de la frontière », de l’avis du premier ministre.

Les deux pays auront donc à décider si le 21 juin prochain, la frontière pourra ouvrir de nouveau.

« Nous avions parlé beaucoup avec les provinces au cours des dernières semaines et il y avait un désir clair de continuer avec les mesures qu’on a sur nos frontières. Vous savez que c’est une vulnérabilité que nous ressentons tous au niveau de cas de COVID qui pourraient arriver de l’extérieur », a confié M. Trudeau, en réponse à une journaliste.

Il a vanté, une fois de plus, « l’ouverture » des Américains dans ces négociations au sujet de la frontière.

M. Trudeau s’est montré toutefois plus prudent lorsqu’une autre journaliste lui a demandé son avis sur l’ingestion régulière par Donald Trump de pilules d’hydroxychloroquine, ce médicament dont l’utilité pour combattre la COVID-19 n’est toujours pas prouvée.

« Je continuerai à suivre les conseils des professionnels de la médecine et je supplie chaque Canadien de suivre les meilleurs conseils de nos experts en santé », a simplement répondu le premier ministre.

Programme fédéral de prêts plus accessible

M. Trudeau a également profité de sa sortie pour annoncer l’élargissement d’une aide aux entreprises.

Le prêt sans intérêt de 40 000 $ qu’offre Ottawa aux entrepreneurs grâce au Compte d’urgence pour les entreprises canadiennes sera plus accessible.

« Si vous êtes l’unique propriétaire et employé d’une entreprise, si votre entreprise dépend de travailleurs sous contrat ou si vous avez une entreprise familiale et vous payez vos employés avec des dividendes, vous allez être admissibles », a détaillé M. Trudeau.

Le programme fédéral a profité à 600 000 petites entreprises jusqu’à maintenant, donc plus de 24 milliards $ en crédit, selon les calculs d’Ottawa. Ces entrepreneurs ont pu avoir accès à un prêt de 40 000 $, prêt sans intérêt et dont le quart sera pardonné si la dette est remboursée avant le 31 décembre 2022. Leur masse salariale devait être d’au moins 50 000 $.

Les nouveaux critères ouvrent le programme aux demandeurs qui ont une masse salariale de moins de 20 000 $ si, entre autres, ils ont des dépenses entre 40 000 $ et 1,5 million $ qu’ils ne peuvent reporter, dépenses en loyer ou en taxes foncières ou en assurances par exemple.

Ottawa n’a pas encore annoncé la date à laquelle les demandes selon ces nouveaux critères pourront être soumises.

Sur le même sujet

Toronto annule tous les événements en personne jusqu'en septembre

Aucun grand festival ou rassemblement n'aura lieu avant la fête du Travail dans la Ville reine.

Une file dès l'aube pour le vaccin au Palais des congrès de Montréal

L'offre de vaccination sans rendez-vous pour les 25 ans et plus a été annoncée mercredi.

À la une

Les entreprises doivent se préparer à l’indépendance de l’Écosse

14/05/2021 |

ANALYSE. La victoire des indépendantistes le 6 mai et le Brexit favorisent une victoire du «oui» lors d'un référendum.

Charl-Pol: loin des grosses mains de Jos Tremblay

14/05/2021 | Emmanuel Martinez

L’entreprise Charl-Pol, de Saguenay, a cent ans.

CPQ: la pandémie n'a pas gommé la pénurie de main-d'oeuvre

Mis à jour le 12/04/2021 | Catherine Charron

L'immigration est la solution que souhaitent privilégier les entreprises sondées.