O'Toole demande à Trudeau de téléphoner au PDG de Pfizer

Publié le 20/01/2021 à 17:00

O'Toole demande à Trudeau de téléphoner au PDG de Pfizer

Publié le 20/01/2021 à 17:00

Par La Presse Canadienne
Une fiole de vaccin contre la COVID-19.

(Photo: La Presse Canadienne)

Le chef conservateur Erin O’Toole presse le premier ministre Justin Trudeau de prendre le téléphone et d’appeler le président et chef de la direction de Pfizer, Albert Bourla, afin d’exiger des réponses sur les délais anticipés des livraisons de vaccins.

M. Trudeau a laissé le soin au major général Dany Fortin, en charge de la distribution des vaccins au pays, d’annoncer mardi que le Canada ne recevra pas de vaccins de Pfizer la semaine prochaine.

Furieux, c’est plutôt le premier ministre de l’Ontario, Doug Ford, qui a appelé le président de Pfizer Canada, Cole Pinnow, pour exiger des réponses. 

Une porte−parole de M. Ford dit que, lors de cet appel, le premier ministre ontarien a réitéré l’impact sérieux que ces livraisons annulées auraient sur l’Ontario et a demandé pourquoi le Canada ne reçoit pas des vaccins aussi rapidement que d’autres pays.

La compagnie pharmaceutique avait déjà informé le Canada que des retards étaient à prévoir alors que Pfizer agrandit son usine en Belgique pour accélérer sa capacité de production. Or, il semblerait que seul le Canada sera affecté jusqu’à la mi−février.

Les dirigeants européens étaient si furieux de l’annonce de Pfizer, la semaine dernière, que la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a appelé directement le PDG de la société. Par la suite, Pfizer a annoncé que ses livraisons en Europe ne seraient affectées que pour cette semaine.

Questionné à ce sujet, mardi, le premier ministre canadien a réitéré que Pfizer prévoit toujours respecter ses objectifs d’envoyer quatre millions de doses d’ici la fin du mois de mars. 

Tard en soirée, mardi, le bureau de M. Trudeau a révélé qu’il avait eu un appel avec le premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, qui s’est vanté par la passé d’avoir eu de nombreuses conversations avec le grand patron de Pfizer. 

Il n’a pas été possible de savoir, mercredi après−midi, si un appel était prévu entre M. Trudeau et un représentant de Pfizer.

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

À la une

L’État reprend (enfin) sa place dans l’économie

27/02/2021 | François Normand

ANALYSE — La crise a discrédité le discours des partisans du laissez-faire et du néolibéralisme tous azimuts.

Comprendre l'impact d'une hausse des taux d'intérêt

26/02/2021 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. L’évaluation de tout actif financier est tributaire des taux d'intérêt.

Le G20 relance le chantier d'une taxation des géants du numérique

26/02/2021 | AFP

Washington renonce à une condition posée fin 2019 par l’administration Trump.