Le Grand Montréal passe en zone orange

Publié le 25/09/2020 à 14:16

Le Grand Montréal passe en zone orange

Publié le 25/09/2020 à 14:16

Par La Presse Canadienne

(Photo: Getty Images)

Le virus de la COVID-19 fait de plus en plus de ravages autour de Montréal, alors que toute la région métropolitaine bascule désormais en zone orange.

On comptait déjà depuis quelques jours cinq régions placées en zone orange, c’est-à-dire en zone d’« alerte modérée »: l’île de Montréal, Laval, Québec, Chaudière-Appalaches et l’Outaouais.

L’annonce a été faite vendredi par le ministre de la Santé, Christian Dubé, en conférence de presse, accompagné du directeur national de la santé publique, le Dr Horacio Arruda.

L’alerte orange est le troisième palier d’une palette de couleurs qui en compte quatre: vert, jaune, orange et rouge, soit l’alerte maximale.

Aucune région du Québec n’est encore en zone rouge, à ce jour.

« La situation demeure inquiétante », a dit le ministre Dubé, qui a réaffirmé, comme il avait fait la veille, l’importance de renoncer dans les semaines qui viennent à tout rassemblement pour freiner la propagation.

« On vous demande un mois d’effort pour casser la deuxième vague », a-t-il insisté, rappelant l’importance dans le contexte actuel de limiter au minimum les contacts sociaux.

Le gouvernement demande donc aux Québécois d’annuler tous les soupers de famille ou entre amis, les partys ou toute activité de groupe susceptible de faciliter la propagation du virus.

De jeudi à vendredi, le Québec a enregistré 637 nouveaux cas et quatre décès.

Au total, 36 000 tests de dépistage ont été effectués durant cette période.

Par ailleurs, déjà plus de 5000 personnes retraitées se sont inscrites au site « Je contribue », pour offrir leurs services à l’opération de dépistage et des enquêtes de traçage.

 

DANS LE MÊME DOSSIER

À la une

Commerce: Biden maintiendra la pression sur la Chine

23/10/2020 | François Normand

Les républicains ont une perception plus négative à l'égard de la Chine, mais elle progresse aussi chez les démocrates.

Une bulle technologique dans le S&P500? (la suite)

23/10/2020 | Ian Gascon

BLOGUE INTIVÉ. Les titres technologiques méritent-ils des évaluations aussi élevées?

Si ça semble trop beau pour être vrai…

23/10/2020 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Les rendements élevés viennent obligatoirement avec des risques élevés.