Le G20 commerce planche sur une distribution plus équitable des vaccins

Publié le 12/10/2021 à 10:27

Le G20 commerce planche sur une distribution plus équitable des vaccins

Publié le 12/10/2021 à 10:27

Par AFP

Seulement 1,4% des habitants des pays à faible revenu ont été entièrement vaccinés contre 58% dans les pays riches. (Photo: Getty Images)

Milan — Lutte contre le protectionnisme en matière de circulation des vaccins contre la COVID-19, réforme de l'OMC et développement durable étaient au menu d'une réunion des ministres du Commerce du G20 réunis mardi à Sorrente dans le sud de l'Italie.

«Il faut veiller à ce qu'il y ait davantage de circulation des vaccins et qu'il y ait des usines de production dans les pays en développement», a déclaré à l'AFP en marge de la réunion le ministre délégué au Commerce extérieur français, Franck Riester.

Plus de six milliards de doses de vaccins contre la COVID-19 ont été produites et administrées dans le monde, mais seulement 1,4% des habitants des pays à faible revenu ont été entièrement vaccinés contre 58% dans les pays riches, avait déploré début octobre la directrice générale de l'OMC, Ngozi Okonjo‑Iweala.

À l'approche de la douzième conférence ministérielle de l'OMC, prévue du 30 novembre au 3 décembre à Genève, elle a appelé les membres de l'organisation à «s'accorder sur une réponse forte à la pandémie» jetant les bases «d'une répartition plus équitable» des vaccins.

Pour la France, il est primordial d'«utiliser les outils de la politique commerciale contre les restrictions d'exportations qui contraignent la fluidité de distribution et de fabrication des vaccins», a insisté M. Riester.

Autre enjeu des négociations, «faciliter l'utilisation des dérogations au droit de la propriété intellectuelle pour permettre la fabrication des vaccins partout dans le monde».

Quant à la réforme du fonctionnement de l'Organisation mondiale du commerce, réclamée avec insistance par la Commission européenne, il a exprimé l'espoir de voir «de premiers résultats» à la prochaine conférence ministérielle de l'OMC.

«La priorité de la France est d'avoir de nouveau des réponses globales à des enjeux qui touchent le monde entier» plutôt que d'assister à une «succession de réponses bilatérales ou unilatérales», a poursuivi M. Riester.

Une telle approche multilatérale s'impose aussi en matière de développement durable afin de faire avancer notamment les négociations sur les subventions pour la pêche, a-t-il souligné.

Les discussions à l'OMC sur ce sujet, en cours depuis 20 ans, visent à interdire les subventions à la pêche illicite, celles concernant les stocks surexploités et celles contribuant à la surcapacité et à la surpêche.

À la une

Hydrogène vert et biocarburants: une future stratégie interventionniste

22/10/2021 | François Normand

ANALYSE. Les Affaires dévoile les grandes lignes de la stratégie que Québec annoncera dans les prochaines semaines.

Bourse: Le Dow Jones conclut sur un record mais la tech s'est repliée

Mis à jour le 22/10/2021 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en légère hausse grâce au secteur de l'énergie.

Titres en action: Corus, Schlumberger, Continental, Honeywell, ...

22/10/2021 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.