La situation dans les écoles se détériore, 1174 classes sont fermées

Publié le 12/11/2020 à 13:41

La situation dans les écoles se détériore, 1174 classes sont fermées

Publié le 12/11/2020 à 13:41

Par La Presse Canadienne
Le premier ministre du Québec, François Legault

Le premier ministre du Québec, François Legault (Photo: Getty images)

Le gouvernement Legault évalue la possibilité de fermer les écoles pour une période «bien définie» autour du temps des Fêtes car la situation se détériore, confirme le premier ministre François Legault.

Il faisait le point sur la situation du coronavirus au Québec en conférence de presse jeudi à l'Assemblée nationale.

Rien n'est décidé, mais si ce scénario se concrétisait, l'année scolaire pourrait être prolongée en juin et même en juillet, a indiqué M. Legault, disant vouloir d'abord en parler aux syndicats.

Ce serait une solution de dernier recours, a-t-il ajouté. 

M. Legault s'est inquiété du fait que 1174 classes sont fermées à l'heure actuelle, dont 324 ont fermé dans les deux derniers jours. 

Le bilan au Québec s'est encore alourdi, alors que l'on déplorait jeudi 42 nouveaux décès et 1365 cas supplémentaires.

 

Québec se compare aux autres provinces... quand cela lui convient

Par ailleurs, le jeu des comparaisons s'est poursuivi, à l'Assemblée nationale.

Le gouvernement Legault a accepté de se comparer au reste du Canada sur l'aide aux entreprises, mais a refusé de le faire au sujet de la pandémie.

Le Québec compte à présent 45 % des cas de COVID-19 au pays, soit 117 000 des 273 000 cas, s'est alarmée la cheffe de l'opposition officielle, Dominique Anglade.

Elle a demandé au premier ministre de reconnaître que le Québec fait encore une fois piètre figure parmi les provinces, ce que François Legault évite soigneusement de faire.

Jeudi, il a de nouveau tenu à comparer le bilan du Québec à celui, beaucoup plus lourd, des pays européens et des États-Unis.

«Depuis le début de la deuxième vague, il y a deux fois plus, toutes proportions gardées, de décès aux États-Unis, deux fois plus en France, trois fois en Espagne, quatre fois plus en Belgique», a-t-il déclaré.

«Il n'y a pas seulement le Canada. Il faut regarder l'ensemble de la planète», a-t-il ajouté, invitant du même coup Mme Anglade à «ouvrir ses horizons».

Or, quelques minutes plus tard, la ministre déléguée à l'Économie s'est amusée à comparer - à trois reprises - les programmes d'aide aux entreprises des provinces.

Le Québec est la province au Canada qui offre le plus de programmes, a soutenu Marie-Ève Proulx, qui affirme que son gouvernement a déboursé plus de 3 milliards $ en soutien aux entreprises.

«Il n'y a pas une autre province au Canada qui fait ça», a-t-elle déclaré.

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

À la une

Bourse: les indices de Wall Street terminent en ordre dispersé

Mis à jour le 22/01/2021 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Le resserrement des mesures sanitaires dans le monde pèse sur les marchés.

Titres en action: Alphabet, Intel, Nuvei

Mis à jour le 22/01/2021 | LesAffaires.com et AFP

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Forcez l'adoption d'une politique de télétravail, exige un groupe

Selon Télétravail Québec, il faut obliger l'adoption d'une politique pour en clarifier les règles.