L'indépendance de la Banque du Canada serait la clé de la reprise

Publié le 04/05/2020 à 14:34

L'indépendance de la Banque du Canada serait la clé de la reprise

Publié le 04/05/2020 à 14:34

Par La Presse Canadienne

La première sous-gouverneure de la banque centrale, Carolyn Wilkins (Photo: Sean Kilpatrick/ La Presse canadienne)

Le maintien de l’indépendance de la Banque du Canada sera essentiel pour aider l’économie pendant et après la pandémie de COVID-19, a fait valoir lundi la numéro deux de la banque centrale.

Dans le texte d’un discours livré lundi à l’Institut C.D. Howe, la première sous-gouverneure de la banque centrale, Carolyn Wilkins, a indiqué que la politique monétaire de la banque visait à garantir aux entreprises et aux particuliers un accès aux marges de crédit et aux prêts à court terme, et aider à stimuler la demande lors de la reprise attendue, avec de faibles taux d’intérêt.

Le bilan de la banque a plus que triplé ces dernières semaines. Il est passé d’environ 120 milliards $ au début mars, soit avant le confinement généra, à environ 385 milliards $ la semaine dernière.

Selon Mme Wilkins, le risque financier pour les contribuables est faible en raison des restrictions entourant les programmes d’achat d’obligations fédérales, provinciales et privées.

Mais elle a également souligné que toutes les actions d’Ottawa et de la banque centrale feraient grimper les dettes publiques et privées par rapport à leur niveau précédent la pandémie et les mesures qui ont essentiellement gelé l’activité économique.

Pour gérer la situation économique post-pandémie, la banque devra prendre des décisions visant à contrôler les prix afin qu’ils n’augmentent pas ou ne baissent pas trop rapidement, a-t-elle précisé.

 

À suivre dans cette section

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

Monnaies numériques: les banques centrales doivent s'adapter

«Tout cela semble beaucoup plus urgent en raison de la vitesse à laquelle la technologie évolue», dit Timothy Lane.

Une ancienne de la Banque du Canada au CA de la Banque Scotia

Mme Patterson a été sous-gouverneure de la banque centrale de 2014 jusqu’à sa retraite, en 2019.

À la une

Bourse: Wall Street grimpe modestement grâce à un rebond de la tech

Mis à jour le 29/10/2020 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street a repris des couleurs jeudi avec la progression record du PIB américain.

Titres en action: Apple, Facebook, Twitter, Alphabet, Molson...

Mis à jour le 29/10/2020 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

La confiance des PME s'effrite en octobre

Selon la FCEI, le moral des PME est le plus faible au Québec, où il se situe à 42,2 points.