Des chefs d'entreprises canadiennes exigent un plan de réouverture des frontières

Publié le 15/06/2021 à 08:04

Des chefs d'entreprises canadiennes exigent un plan de réouverture des frontières

Publié le 15/06/2021 à 08:04

Par La Presse Canadienne

La frontière canado-américaine est fermée aux voyages non essentiels depuis mars 2020. (Photo: Getty Images)

Des chefs d’entreprise demandent à Ottawa de communiquer immédiatement un plan complet pour rouvrir l’économie et les frontières internationales, ainsi qu’un processus de certification du statut vaccinal.

Le gouvernement fédéral devait tenir compte des conseils formulés le mois dernier par son groupe consultatif d’experts et permettre aux étrangers complètement vaccinés d’entrer au pays, ont estimé lundi les membres de la Table ronde canadienne du voyage et du tourisme, lors d’une conférence de presse.

Le premier ministre, Justin Trudeau, a déclaré dimanche qu’il s’était entretenu avec le président américain, Joe Biden, lors du sommet du G7 sur l’assouplissement des restrictions aux frontières, mais n’a donné aucune indication qu’un calendrier ou d’autres détails avaient été fixés. 

Le chef de la direction de la Chambre de commerce du Canada, Perrin Beatty, a souligné lundi que le Canada demeurait un «cas particulier» au sein du G7, puisqu’il n’a toujours pas dévoilé de plan global de réouverture s’appuyant sur des taux de vaccination et d’autres critères.

«Nous sommes loin derrière d’autres pays. La grande ironie ici est que le Canada est un leader mondial en ce qui concerne les premières doses de vaccins. Et pourtant, nous sommes à la traîne du monde lorsqu’il s’agit d’avoir un plan de réouverture», a déclaré Perrin Beatty.

 

Reprise aux États-Unis

Il a cité un «plan systématique» pour ouvrir les frontières de l’Union européenne et des projections pour un rebond important des voyages aux États-Unis après que la Transportation Safety Authority ait signalé un nombre record de passagers aériens au cours du week-end du «Memorial Day» à la fin du mois dernier.

«À un moment donné, le gouvernement doit décider si se faire vacciner a un sens», a déclaré Perrin Beatty. «Nous avons besoin d’un plan. Nous en avons besoin maintenant. Et tout le monde doit savoir ce que c’est.»

Les secteurs du tourisme et du transport aérien ont perdu des milliards de dollars au cours des 15 derniers mois, avec les avis de voyage en vigueur et les fermetures de frontières attribuables à la pandémie.

Le gouvernement a fait un premier pas prudent, la semaine dernière, en annonçant que les citoyens canadiens et les résidents permanents qui avaient reçu deux doses de vaccin et dont le test de dépistage de la COVID-19 était négatif seraient probablement exemptés d’une période d’isolement obligatoire de deux semaines, y compris les quarantaines à l’hôtel, vers le début du mois prochain. 

La fermeture de la frontière canado-américaine, en place depuis le 20 mars 2020 et renouvelée tous les mois, devrait actuellement expirer lundi prochain.

 

Sur le même sujet

Hausse de 4,4% de l'IPC en septembre, le taux le plus élevé depuis 2003

Il s’agit du taux le plus élevé depuis février 2003. Les prix ont augmenté dans toutes les composantes principales.

Une deuxième preuve vaccinale est émise pour le reste du Canada et l'étranger

Une preuve de vaccination répondant au standard pancanadien pour les voyageurs désirant se déplacer hors de la province.

À la une

Quatre mythes sur la gouvernance de données

Il y a 37 minutes | Philippe Jean Poirier

La gouvernance des données s’impose de plus en plus, mais le concept semble avoir engendré quelques mythes au passage.

Le syndrome du dinosaure

BLOGUE INVITÉ. Vivre avec la peur d’être dépassé, c’est un moteur pour avancer tout autant qu’un état d’âme énergivore.

Volvo Energy veut lutter contre les changements climatiques

13:00 | Karl Moore

BLOGUE INVITÉ. «Le transport est le pilier de la vie en société», dit son président Joachim Rosenberg.