De nombreux signalements de fraude sont liés à la pandémie

Publié le 06/01/2021 à 08:24

De nombreux signalements de fraude sont liés à la pandémie

Publié le 06/01/2021 à 08:24

Par La Presse Canadienne
Une femme travaille à l'ordinateur.

(Photo: La Presse Canadienne)

Des fraudes et des arnaques liées aux vaccins contre la COVID-19 sont en cours au Canada.

Le Centre antifraude du Canada (CAFC) dit avoir reçu un bon nombre de signalements en ce sens.

Le Centre antifraude demande notamment à la population de se méfier des courriels portant sur le coronavirus et des messages sur les vaccins contre la COVID-19 reçus par courriel ou messagerie texte. Il faut aussi se méfier des entreprises privées qui offrent des tests rapides de dépistage de la COVID-19, car seuls des fournisseurs de soins de santé peuvent effectuer les tests et aucun autre test n’est authentique ou ne garantit des résultats exacts. 

Parmi les arnaques signalées jusqu’ici figure la réception d’un courriel renfermant des liens ou du contenu sur les vaccins contre la COVID-19. En cliquant sur ceux-ci, l’écran de l’ordinateur fige; on demande alors de composer un numéro de téléphone sans frais et on exige ensuite une somme d’argent pour débloquer le compte. 

 

Offres téléphoniques frauduleuses

Le Centre antifraude du Canada a aussi pris connaissance d’offres téléphoniques de trousses de vaccins à domicile. Dans ce cas, une personne qui prétend travailler pour une compagnie pharmaceutique appelle pour offrir un vaccin administré en six doses que la victime recevra par la poste et pour lequel elle devra payer une importante somme d’argent.

Le Centre antifraude signale que les malfaiteurs peuvent avoir une multitude de visages en période de pandémie de la COVID-19. Ils peuvent se faire passer pour des sociétés de prêts ou de services financiers qui offrent des consolidations de dettes, être des représentants qui offrent des services de nettoyage des conduits ou des filtres à air pour protéger de la COVID-19, et des gens qui vendent de fausses listes de personnes atteintes de la COVID-19 dans le quartier où habitent les victimes.

Certains se présentent comme étant des représentants de l’Agence de la santé publique du Canada et prétendent faussement à des victimes qu’elles ont obtenu des résultats positifs à un test de dépistage de la COVID-19. Ils les amènent ensuite par la ruse à confirmer leurs numéros de carte de santé et de carte de crédit pour une ordonnance.

Les autorités exhortent les Canadiens à ne pas acheter de doses de vaccins contre la COVID-19 en ligne ou auprès de sources non autorisées. Elles rappellent que la seule façon d’avoir accès à des vaccins sûrs et efficaces est de passer par des cliniques organisées ou approuvées par l’autorité locale de santé publique.

Sur le même sujet

COVID-19: Montréal et Laval en zone orange dès lundi

Le processus de déconfinement s’accélère au Québec, alors que plusieurs régions s’apprêtent à changer de couleur.

COVID-19: Moderna veut faire approuver son vaccin pour les 12-17 ans

Moderna demandera au Canada d’autoriser son vaccin pour les enfants de 12 à 17 ans.

À la une

Mini-budget Girard: un exercice d'équilibriste

Mis à jour à 13:06 | Jean-Paul Gagné

CHRONIQUE. Éric Girard avait raison d’afficher un large sourire quand il a présenté son mini-budget.

Négocions un Buy North American, ça presse!

ANALYSE. Le nationalisme économique et le protectionnisme aux É.-U. sont là pour de bon. Il faut un «game changer».

Que la politique s'occupe mieux de nous!

COURRIER DES LECTEURS. Le taux de participation, je l’ai aussi en travers de la gorge! Mais pas pour les mêmes raisons…