COVID-19: Québec saura se relever de la crise, dit Moody's

Publié le 08/05/2020 à 12:05

COVID-19: Québec saura se relever de la crise, dit Moody's

Publié le 08/05/2020 à 12:05

Par La Presse Canadienne
L'Assemblée nationale de Québec

L'Assemblée nationale de Québec (Photo: La Presse canadienne)

Même si la pandémie de COVID−19 fera renouer le Québec avec les déficits, cela ne devrait pas ébranler sa cote de crédit, du mois à court terme, estime l’une des principales agences de notation.

Dans une note publiée vendredi, Moody’s n’a pas touché à la note de la province — qui est de Aa2 (stable) — en soulignant que la diversification de son économie ainsi que des outils comme le Fonds des générations devraient permettre à la province de se relever de la crise. 

En revanche, une perte de la «discipline fiscale» qui mènerait à d’importants déficits successifs pourrait se traduire par une décote, a prévenu l’agence new−yorkaise.

Le ministre québécois des Finances, Eric Girard, a déjà suggéré qu’il y aurait un manque à gagner pouvant osciller entre 12 milliards $ et 15 milliards $ au terme de l’exercice 2020−2021 en raison de la tempête économique déclenchée par la pandémie. 

Moody’s table plutôt sur un budget à l’encre rouge de 9,8 milliards $, soit 8,8% des revenus de la province, un niveau qui demeure supérieur aux déficits enregistrés à la suite de la crise financière de 2008. Pour 2021−2022, l’agence table sur un trou de 3 milliards $.

Jeudi, lors d’un point de presse, le premier ministre François Legault avait signalé que la province allait enregistrer des déficits qui viendront gonfler sa dette, ajoutant qu’il faudrait «un certain nombre d’années» avant de retrouver un contexte similaire à celui d’avant la pandémie.

Cette semaine, l’Institut de la statistique du Québec a signalé que ses premières estimations laissaient croire que le produit intérieur brut de la province avait fléchi de 10 % en mars. Pour l’exercice, Moody’s anticipe une contraction de 6,1% du PIB réel — ajusté à l’inflation.


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

Start-ups: quel a été l’impact de la COVID-19?

10:57 | Jean-François Venne

DÉFI START-UP. Des start-ups ont vu leur modèle d’affaires devenir obsolète en quelques jours à cause de la pandémie.

COVID-19: les émissions de gaz à effet de serre diminuent de 17%

Les mesures prises pour lutter contre la pandémie de COVID-19 dans le monde ont entraîné une baisse de 17% des GES.

À la une

Les centres d'achats rouvriront le 1er juin à l'extérieur de Montréal

Mis à jour à 14:22 | La Presse Canadienne

M. Legault a voulu rassurer les secteurs qui n'ont pas eu de consignes pour leur rappeler qu'ils ne sont pas oubliés.

COVID-19: Postes Canada livre plus de colis et perd plus d'argent

Postes Canada a enregistré une perte avant impôt de 66 M$ au premier trimestre, à cause de la pandémie.

Moins de millions pour le patron d'Air Canada à cause de la COVID-19

Il était en voie d’avoir droit à une rémunération globale d’environ 12,9 millions $ l’an dernier.