COVID-19: Montréal offre un «arrêt aux puits vaccinal»

Publié le 19/05/2021 à 15:22

COVID-19: Montréal offre un «arrêt aux puits vaccinal»

Publié le 19/05/2021 à 15:22

Par La Presse Canadienne
Un cycliste dans les paddocks du Grand Prix de F1 de Montréal

Le week−end du 29−30 mai sera réservé aux cyclistes qui pourront se présenter avec ou sans rendez−vous de 10h00 à 16h00. (Photo: La Presse Canadienne)

Les paddocks du circuit Gilles−Villeneuve sur l’île Notre−Dame à Montréal, accueilleront cyclistes et automobilistes qui voudront se faire vacciner dans un décor de Formule 1 durant trois fins de semaine consécutives.

Le week−end du 29−30 mai sera réservé aux cyclistes qui pourront se présenter avec ou sans rendez−vous de 10h00 à 16h00. La capacité d’accueil du site est de 187 cyclistes à l’heure dans 16 corridors.

Les fins de semaine du 5−6 juin et du 12−13 juin — celui qui aurait dû être le théâtre du Grand Prix — seront réservés aux automobilistes qui, eux, devront prendre rendez−vous, là aussi entre 10h00 et 16h00. Les voitures auront 20 corridors dans les garages et la capacité sera de 80 vaccinations à l’heure.

«À défaut d’avoir une course de Formule 1 cette année, on a une course à la vaccination!» s’est exclamée la mairesse de Montréal, Valérie Plante, lors de l’annonce de cette initiative, mercredi. Mme Plante ne cachait pas son enthousiasme face à l’idée «de pouvoir faire vivre l’expérience d’arrêter au ’pit’ pour pouvoir se faire vacciner».

Le promoteur de la F−1, François Dumontier, qui a offert le site aux autorités sanitaires, promet de l’animation et une ambiance de Grand Prix pour les citoyens qui se présenteront sur place. Une signalisation bonifiée doit être installée, le site n’étant pas nécessairement facile à trouver.

Le ministre de la Santé, Christian Dubé, qui tenait à participer à l’annonce pour en souligner l’originalité, était tout aussi ravi que la mairesse Plante: «C’est mythique un peu ici. Les Québécois le voient depuis combien d’années (...) De pouvoir venir dans les paddocks, je pense qu’il va avoir beaucoup de monde juste pour venir faire l’expérience. 

«C’est presque rendu un plaisir de se faire vacciner!» a conclu M. Dubé.

Sur le même sujet

Refus de porter le masque au travail: la plainte d'une travailleuse rejetée

La salariée s’était adressée au Tribunal administratif du travail, en invoquant la Loi sur les normes du travail.

Les compagnies aériennes voient le bout du tunnel de la COVID-19

20/06/2022 | AFP

L'Association internationale du transport voit toujours la fréquentation retrouver les chiffres d'avant-crise en 2024.

À la une

Bourse: Wall Street finit la semaine en hausse, moins anxieuse d'une récession et de l'inflation

Mis à jour à 17:10 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en hausse de près de 350 points.

Bourse: un parallèle avec le début des années 2000

EXPERT INVITÉ. Je suis en train de lire «No Rules Rules» écrit par Reed Hastings, le cofondateur de Netflix.

Le français, notre langue d'affaires

BLOGUE INVITÉ. Soyons fiers de cette langue rassembleuse qui rythme nos vies depuis des générations.