COVID-19: le couvre-feu reste à 21h30, les gyms referment

Publié le 06/04/2021 à 17:32, mis à jour le 06/04/2021 à 17:54

COVID-19: le couvre-feu reste à 21h30, les gyms referment

Publié le 06/04/2021 à 17:32, mis à jour le 06/04/2021 à 17:54

Par Denis Lalonde
François Legault

François Legault (Photo: La Presse Canadienne)

Le gouvernement Legault annonce un nouveau resserrement des mesures sanitaires liées à la pandémie de COVID-19, mais garde le couvre-feu à 21h30 dans les zones oranges et rouges.

Quand on regarde Montréal et les autres régions, on ne voit pas une hausse de cas. Mais quand on regarde ce qui se passe en Ontario, on se dit que c’est une question de jours, maximum une question de semaines», a déclaré le premier ministre François Legault.

«Il y a un risque plus important cette semaine que la semaine dernière qu’il y ait une hausse importante des cas dans la région de Montréal», a ajouté M. Legault.

C’est pourquoi Québec impose des mesures préventives, car «personne ne peut prédire où on sera la semaine prochaine», dit-il.

Québec ajoute des mesures de restriction dans les zones rouges et oranges. «La santé publique nous dit que les endroits qui les inquiètent le plus sont les écoles, les sports, les lieux de culte et les maisons». 

Le dernier endroit où on veut agir, c’est dans les écoles. On veut que les enfants restent à l’école, c’est important pour leur apprentissage, leur vie sociale et leur santé mentale.

Dans les quatre nouvelles zones rouges (Capitale-Nationale, Bas-Saint-Laurent, Saguenay-Lac-Saint-Jean, Chaudière-Appalaches) et celles qui étaient déjà en rouge (Montréal, Laval, Laurentides, Lanaudière et Montérégie), dès lundi prochain, on va revenir à l’alternance en secondaire 3-4 et 5.

«Malheureusement, la santé publique nous demande aussi d’annuler les activités parascolaires», dit M. Legault. 

À partir de jeudi cette semaine, on va fermer les gyms toujours dans les zones rouges et on va limiter le nombre de personnes dans les lieux de culte à 25. 

Dans les zones oranges, les élèves du primaire devront obligatoirement porter le masque et les lieux de culte pourront accueillir un maximum de 100 personnes. 

«Une autre mesure qu’il est important de rappeler, quand on a changé le couvre-feu de 8h à 9h30, on a vu une augmentation importante des rassemblements dans les maisons, comme si c’était devenu permis. C’est toujours défendu. D’ailleurs, quand on regarde la semaine dernière, les policiers au Québec ont donné trois fois plus de contraventions pour des rassemblements illégaux dans les maisons. Ils vont continuer d’être sévères sur ce qui se passe dans les maisons», a raconté le premier ministre. 

François Legault affirme que son gouvernement a jonglé avec l’idée de remettre le couvre-feu à 8h dans les zones rouges. «On n’hésitera pas. S’il y a une augmentation du nombre de cas dans les prochains jours à Montréal, on va remettre le couvre-feu à 8h. Je veux juste que les gens comprennent bien. On suit ça de jour en jour», dit-il.

 

Avril, le mois de tous les dangers

M. Legault rappelle que le mois d’avril sera critique, alors que la campagne de vaccination va s’intensifier au cours des prochaines semaines, affirmant que 18,5% des Québécois étaient vaccinés avec une première dose, ce qui se compare à une moyenne canadienne de 17,6%. 

La campagne de vaccination sera élargie aux personnes de 55 ans et plus dès jeudi.

 

Sur le même sujet

COVID-19: couvre-feu ramené à 20h à Montréal et Laval

Mis à jour le 09/04/2021 | Denis Lalonde

François Legault prolonge les mesures d’urgences dans la Capitale-Nationale, dans Chaudière-Appalaches et à Gatineau.

L'Ontario se reconfine face à la troisième vague de COVID-19

07/04/2021 | AFP

L'Ontario ordonne à ses résidents de rester chez eux dès jeudi et ferme ses commerces non essentiels pendant un mois.

À la une

Québec scellera bientôt le sort de Lithium Amérique du Nord

16/04/2021 | François Normand

ANALYSE - Trois entreprises seraient encore dans la course pour acheter la minière: une québécoise et deux étrangères.

Entrepreneuriat: le «trou noir» afflige le Québec

16/04/2021 | Emmanuel Martinez

La pérennité des nouvelles entreprises est faible dans la province, démontre une étude de l’UQTR.

La devise des entrepreneurs québécois: «Je veux changer le monde»

16/04/2021 | Emmanuel Martinez

Contrairement à ceux de l'étranger, les entrepreneurs québécois veulent «changer le monde», selon une étude de l'UQTR.