Commerce électronique: ce n'est pas tout de vendre, il faut livrer!

Offert par Les Affaires


Édition du 25 Octobre 2014

Commerce électronique: ce n'est pas tout de vendre, il faut livrer!

Offert par Les Affaires


Édition du 25 Octobre 2014

Une fois reçus, les vêtements sont sélectionnés en fonction de divers critères (marque, propreté, usure, etc.). Pour chaque vêtement choisi, un minimum de 20 % de la valeur de revente sera remis à l'envoyeur en crédits-magasin. Ce qui n'est pas gardé, soit environ la moitié des envois, est remis à des organismes de charité.

Le défi pour Isabelle Doucet est de traiter rapidement la marchandise. Elle y est arrivée grâce à un solide programme informatique maison, permettant aux employés de mettre en ligne 300 morceaux chacun, quotidiennement. «Ça a été long à développer, mais c'est hyperefficace», dit Isabelle Doucet.

Le site offre une livraison gratuite pour tout achat de 50 $ et plus. En bas de 50 $, l'acheteur doit assumer des frais fixes de 10 $. Résultat : la moyenne des achats faits sur le site est de 56 $ ! Les clients ont 30 jours pour retourner les vêtements réguliers, et 24 heures dans le cas des vêtements déposés en consigne chez Minitrade. Les commandes de plus de 10 $ sont remboursées en crédits-magasin.

Les ventes se font pour l'instant au Québec. «Avant de regarder vers l'international, nous allons nous assurer d'être solides.»

Minitrade, du couple Isabelle Doucet et Malik Yacoubi, mise sur une logistique rigoureuse.

À lire aussi :
Entrepreneurs en ligne recherchés!
Des fournisseurs qui facilitent la vente sur Internet
Le défi de faire connaître des produits de niche
Commercer en ligne en quatre étapes


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

DANS LE MÊME DOSSIER

À la une

Une partie du secteur des ressources performe mieux qu'en 2019

Sept des 25 groupes de produits les plus exportés ont connu une hausse par rapport à 2019 malgré la COVID-19.

Balado PME: on se dit les vraies affaires, prise deux

La COVID-19 a changé bien des choses. Quels sont les enjeux qui vous touchent le plus?

La Banque du Canada abaisse son taux hypothécaire de référence

La Banque du Canada a abaissé son taux hypothécaire de référence de cinq ans à 4,79%.