Des ingénieurs engagés

Publié le 08/10/2011 à 00:00, mis à jour le 06/10/2011 à 15:52

Des ingénieurs engagés

Publié le 08/10/2011 à 00:00, mis à jour le 06/10/2011 à 15:52

Une maternité au Burundi pour apprendre son métier

Maude Lapointe-Rioux avait tout juste 22 ans quand elle est allée avec quatre autres étudiants de l'École de technologie supérieure (ÉTS) construire une maternité à Kimbiba, au Burundi, en Afrique de l'Est. Les jeunes étudiants avaient envie d'utiliser leur nouveau savoir-faire pour venir en aide aux plus démunis. Ils ont suspendu leur parcours scolaire et sont partis comme bénévoles grâce au PRECI, le Programme de recrutement d'étudiants pour la coopération internationale.

Maude Lapointe-Rioux et ses compagnons de voyage se sont occupés de tout : du choix du projet jusqu'à sa réalisation, en passant par les souscriptions, la recherche d'hébergement et le recours à un entrepreneur local.

Ils ont participé à la conception des plans, prévu des rigoles de récupération de l'eau de pluie, monté des murs, posé des briques, creusé des fondations pendant quatre mois, en pleine campagne africaine.

"On a même essayé d'acheter le matériel nous-mêmes sur place, mais les prix étaient systématiquement triplés. Alors, on a confié cela à un entrepreneur local !" explique la jeune femme, actuellement en poste chez Xstrata- Cooper. Avec les 82 000 $ récoltés, les cinq jeunes ont pu non seulement construire la maternité, mais aussi acheter des livres et des ballons pour des écoles.

La jeune femme a aimé apporter son savoir-faire aux habitants. "L'échange avec les gens est vraiment très riche. Par exemple, on ne pose pas les briques et on ne fait pas le béton de la même façon qu'ici." De leur côté, les aspirants ingénieurs ont montré des façons de faire différentes. "On leur donnait parfois des conseils de sécurité, comme ne pas marcher sur un échafaudage sans chaussures ! Et nous aussi, on a beaucoup appris."

À la une

Voici sur quoi miser pour rapatrier au bureau vos employés

Il y a 8 minutes | Catherine Charron

RHÉVEIL-MATIN. Une étude de Microsoft recommande d'offrir un lieu qui permet aux employés de connecter entre eux.

Après Anglade, St-Pierre Plamondon plaide à son tour pour le vote stratégique

Il y a 41 minutes | La Presse Canadienne

«Est-ce qu’on devrait donner des pouvoirs absolus à François Legault ou est-ce qu’on veut des oppositions fortes?»

GES: les secteurs «gourmands» devront faire l'effort, dit Legault

Il y a 33 minutes | La Presse Canadienne

«Je veux qu’on aille plus vite» dans la réduction des émissions de GES industrielles, a-t-il dit en journée dimanche.