Des cotes de consommation plus réalistes pour 2015


Édition du 12 Avril 2014

Des cotes de consommation plus réalistes pour 2015


Édition du 12 Avril 2014

Au pays, les cotes de consommation de carburant sont basées sur des procédures d'essai établies par Ressources naturelles Canada (RNCan). Tous les constructeurs automobiles doivent s'y conformer, puisqu'ils doivent selon la loi publier la consommation de tous leurs voitures et camions légers.

Toutefois, les essais à deux cycles actuels ne représentent pas la réalité au quotidien pour la vaste majorité des conducteurs canadiens. Les gens qui parviennent à atteindre une moyenne de consommation équivalant à celles publiées sur l'étiquette de vitre d'un véhicule neuf sont plutôt rares. Surtout l'hiver.

Et avec raison, puisque le calcul de consommation en ville simule un parcours urbain avec une vitesse moyenne de 34 km/h, à une température estivale de 20 à 30 degrés Celsius, sans climatiseur.

Quant à l'essai sur route, il simule une combinaison de routes principales et de routes secondaires parcourues à une vitesse moyenne de 78 km/h, dans le même climat. Pas facile de faire de l'écoconduite lorsque le trafic file à 100 km/h sur l'autoroute, parfois même plus !

Ressources naturelles Canada a enfin établi de nouvelles procédures fondées sur des essais à cinq cycles, et tous les véhicules légers à partir de l'année-modèle 2015 devront s'y conformer. Les deux cycles mentionnés plus tôt demeurent valides, mais se combinent désormais à un cycle d'essai par grand froid, un cycle avec le climatiseur en marche ainsi qu'un cycle à grande vitesse et avec de vives accélérations.

L'essai par grand froid simule le même parcours que le cycle de consommation en ville, mais s'effectue à une température de - 7 °C. Durant l'essai avec le climatiseur en marche, la vitesse moyenne du cycle est de 35 km/h, alors que la température atteint les 35 °C et le climatiseur est en fonction.

Enfin, l'essai à grande vitesse utilise les mêmes paramètres que l'essai sur route, mais sur une distance plus courte et à une vitesse maximale plus élevée, soit 129 km/h contre 97. La vitesse moyenne est toutefois fixée à 78 km/h, mais on prévoit quatre arrêts complets durant le cycle, alors que durant l'essai sur route, on n'en compte aucun.

Selon RNCan, ces nouvelles méthodes seront plus représentatives des conditions et du style de conduite propres au marché canadien. Évidemment, ces nouveaux essais se traduiront par des cotes plus élevées.

À la une

Bourse: Wall Street termine mitigée, le Nasdaq sur un record

Mis à jour à 17:30 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de New York a conclu en ordre dispersé lundi.

OpenAI veut changer la voix de ChatGPT, trop proche de celle de Scarlett Johansson

17:41 | AFP

L’entreprise a assuré que la voix de «Sky» n'avait pas été développée en se basant sur la voix de Mme Johansson.

Microsoft intègre l’IA générative directement dans ses PC

14:36 | AFP

Selon Microsoft, plus de 50 millions de «PC IA» seront vendus dans les douze mois à venir.