Walmart: le support tient pour l'instant

Publié le 29/07/2022 à 10:53

Walmart: le support tient pour l'instant

Publié le 29/07/2022 à 10:53

Par Jean Gagnon
Un magasin Walmart

Depuis le mois d’avril, le titre de Walmart a été sévèrement puni par les investisseurs. (Photo: 123RF)

La BOUSSOLE BOURSIÈRE est une rubrique qui traite d’un événement marquant et de son effet sur le marché boursier en s’appuyant sur l’analyse d’experts. Cette analyse pourra être autant fondamentale que technique.


(Illustration: Camille Charbonneau)

Depuis le mois d’avril, le titre de Walmart a été sévèrement puni par les investisseurs, passant de 160 $US à 117 $US, à la suite des résultats décevants à son 1er trimestre et des avertissements de la direction formulées alors sur les résultats à venir.

Et voici que celle-ci en remet. Elle indiquait en début de semaine qu’elle prévoyait que les bénéfices par action ajustés diminuerait de 8% à 9% au 2e trimestre et de 11% à 13% pour l’ensemble de l’année. La direction invoque principalement l’inflation comme raison à cette baisse des bénéfices alors que les consommateurs sont plutôt enclin à dépenser plus sur les biens nécessaires tel la nourriture que sur les biens de consommation plus discrétionnaires tels les vêtements et l’électronique.

De plus, la faiblesse des bénéfices à venir est aussi la résultante des déséquilibres que la pandémie a causé, selon les analystes de BNN Bloomberg. Walmart, à la suite des contraintes que connaissaient les chaînes d’approvisionnement, a répondu en augmentant ses inventaires, et elle se retrouve aujourd’hui avec de grandes quantités de biens pour lesquels la demande a fortement diminué.

Les dernières perspectives émises par la direction en début de semaine ont eu un effet pervers sur le cours de l’action qui tomba aussitôt de 10%. S’en remettra-t-il ?

 

Un bon niveau de support

Monica Rizk, analyste senior pour les publications Phases & Cycles, identifie le niveau de 117 $US comme étant un niveau support important. C’est à ce niveau que la chute précipitée du titre à la suite de la divulgation des résultats du 1er trimestre à la mi-mai s’était arrêtée. C’est ce même niveau qui a freiné une nouvelle fois le recul du titre en juin. Et les mauvaises nouvelles du début de semaine n’ont pas réussi non plus entraîner le titre sous ce niveau stratégique. Même que le cours de l’action a bien rebondi à partir de ce niveau au cours des quelques dernières séances.

Mais tout n’est pas gagné pour autant, souligne l’analyste. À au moins deux reprises en mai, et à nouveau en début de semaine, le titre a amorcé une séance de négociation avec un écart à la baisse important sur la fermeture de la veille. « Cela est généralement de mauvais augure, ce qui ajoute à l’importance du niveau de support à 117 $US », souligne Mme Rizk.

Le meilleur scénario pour assurer la pérennité du titre à plus long terme serait qu’il se négocie d’abord durant une bonne période de temps entre le support à 117 $US et sa moyenne mobile de 200 jours (ligne verte) qui se situe à actuellement à 139 $US, établissant ainsi une base solide.

Ensuite, lorsqu’il se dégagera de ce corridor de fluctuations, le titre devra s’attaquer au niveau d’environ 150 $US, niveau qui constitue maintenant une résistance qui pourrait être difficile à franchir. Ce n’est que lorsque le titre réussira à vaincre cette résistance qu’il sera en mesure de retrouver une tendance à la hausse viable à plus long terme. Beaucoup de temps et de travail en perspectives !

 

Sur le même sujet

BRP: au-delà des cyberattaques

16/09/2022 | Jean Gagnon

BOUSSOLE BOURSIÈRE. Les résultats de BRP n'ont pas été affectés par les cyberattaques survenues durant l'été.

Devriez-vous utiliser les rapports d’analystes?

Mis à jour le 02/09/2022 | Jean-Philippe Legault

EXPERT INVITÉ. Un investisseur devrait-il se fier à ces recommandations? Oui et non, voici pourquoi.

À la une

Bourse: Wall Street termine en baisse, nouveaux plus bas de l’année pour Dow Jones et S&P 500

Mis à jour le 26/09/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a également clôturé en baisse.

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

Mis à jour le 26/09/2022 | Refinitiv

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.

À surveiller: WSP Global, Cascades et BlackBerry

26/09/2022 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de WSP Global, Cascades et BlackBerry? Voici quelques recommandations d’analystes.