«Je préfère rouler sur les routes provinciales» - Michelle Blanc, experte des médias sociaux

Offert par Les Affaires


Édition du 14 Novembre 2015

«Je préfère rouler sur les routes provinciales» - Michelle Blanc, experte des médias sociaux

Offert par Les Affaires


Édition du 14 Novembre 2015

Par Claudine Hébert

« La route 155 qui mène au lac Saint-Jean en passant par La Tuque est l’une des plus belles routes de la province », dit Michelle Blanc. [Photo : Jérôme Lavallée]

À l'exception du cendrier qu'elle juge mal placé, Michelle Blanc, l'experte en médias sociaux, adore sa Volvo XC90 2016. Un véhicule qu'elle juge sécuritaire, confortable et assez spacieux pour transporter sa goldendoodle Charlotte, qui l'accompagne partout.

Cliquez ici pour consulter le dossier Auto : Innovation manufacturière

Les Affaires - Pourquoi avoir choisi la Volvo XC90 ?

Michelle Blanc - Après avoir loué deux Volvo XC60 en sept ans, je souhaitais passer à un véhicule plus spacieux pour accueillir mes six pieds et deux pouces. J'étais très intéressée par le Jeep Cherokee, mais je ne pouvais pas me le procurer en location. C'est alors que mon concessionnaire à Brossard m'a vanté les technologies du XC90. J'ai eu le coup de foudre.

L.A. - Quelles sont ces technologies ?

M.B. - Le véhicule a une configuration Wi-Fi, ce qui est très pratique pour travailler entre deux rendez-vous. Son tableau de bord est très ergonomique. Son moteur s'éteint automatiquement aux feux rouges et repart aussitôt que j'appuie sur l'accélérateur, ce qui contribue à diminuer la consommation d'essence. En comparaison avec le XC60, j'estime épargner au moins 3 litres aux 100 km avec mon nouveau VUS. Mais de toutes les technologies dont dispose le véhicule, celle qui me fascine le plus est le régulateur de vitesse adaptatif.

L.A. - Quel usage en faites-vous ?

M.B. - Ce dispositif mesure la distance et la vitesse d'approche du véhicule qui me précède. Pas besoin donc de réajuster le cruise control si je me retrouve derrière une voiture plus lente sur l'autoroute. Le régulateur le fait lui même. Sans que je touche au frein, la voiture ralentit devant l'obstacle et reprend sa vitesse initiale quand ce dernier a disparu. C'est formidable !

L.A. - Que représente le fait de conduire une Volvo, selon vous ?

M.B. - À mes yeux, Volvo représente une marque de voiture pour intellectuels. Par conséquent, j'estime que l'image du constructeur automobile suédois passe mieux que d'autres marques aussi luxueuses. Elle inspire moins la jalousie des gens. Par exemple, au cours des quatre dernières années, j'ai eu le privilège d'avoir une Alfa Romeo Spider Veloce 1993. C'était un beau modèle décapotable que j'ai acheté à très bon prix. Son coût était quatre fois moins cher qu'une Porsche de l'année. Quand je m'arrêtais à un feu rouge à Montréal, plusieurs la photographiaient. Mais d'autres préféraient me lancer des bêtises. Des commentaires que je n'ai jamais eus au volant des différentes Volvo que j'ai conduites.

L.A. - Quel plaisir éprouvez-vous à conduire ?

M.B. - Je ne suis pas la personne qui aime faire de la course et des départs en trombe. Mais, oui, j'aime rouler. Je parcours au minimum de 30 000 à 35 000 km par année. Et plutôt que d'emprunter les autoroutes pour me rendre à destination, je préfère rouler sur les routes provinciales et régionales.

L.A. - Quelles sont à ce jour, vos itinéraires coups de coeur ?

M.B. - La route 155 qui mène au lac Saint-Jean en passant par La Tuque est l'une des plus belles routes de la province, en particulier la portion qui longe la rivière Saint-Maurice. La route 299, qui scinde la péninsule gaspésienne en deux, figure également parmi mes préférées.

Cliquez ici pour consulter le dossier Auto : Innovation manufacturière


image

DevOps

Mercredi 11 septembre


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Gestion de la formation

Jeudi 05 décembre

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

Comment Accenture veut transformer la mobilité

14/06/2019 | Siham Lebiad

Nous avons rencontré deux dirigeants d'Accenture pour discuter des défis de l'industrie du véhicule autonome au pays.

Crédits carbone vendus par Tesla: le cours augmente tout de même

04/06/2019 | Siham Lebiad

Deux géants de l’industrie automobile ont eu recours à l’achat de crédits carbone de Tesla (TSLA) afin de soutenir...

À la une

Pourquoi le risque d'une guerre avec l'Iran est faible

22/06/2019 | François Normand

ANALYSE - Les tensions sont vives, mais ni Washington ni Téhéran ont intérêt à déclencher une guerre. Voici pourquoi.

Bourse: les années nous enseignent ce que les jours ignorent

21/06/2019 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Depuis combien de temps investissez-vous en Bourse?

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

21/06/2019 | Martin Jolicoeur

BILAN. Quels sont les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'actualité boursière de la dernière semaine?