Transformation numérique: la Caisse de dépôt et placement du Québec finance SSQ Assurance

Offert par Les Affaires

Publié le 06/12/2018 à 16:14

Transformation numérique: la Caisse de dépôt et placement du Québec finance SSQ Assurance

Offert par Les Affaires

Publié le 06/12/2018 à 16:14

Par Les Affaires

[Photo: 123RF]

La Caisse de dépôt et placement du Québec a annoncé jeudi un financement pouvant aller jusqu’à 150 millions de dollars à SSQ Assurance. 

SSQ Assurance espère ainsi poursuivre ses efforts en matière de transformation numérique. L’entreprise québécoise fondée en 1944 souhaite répondre à l’évolution rapide des besoins de ses clients, notamment dans le domaine des assurances.

« Cette transaction s’inscrit dans le cadre d’une démarche d’optimisation du capital que nous avons récemment entreprise », a déclaré monsieur Patrick Cyr, premier vice-président, Finances, chez SSQ Assurance, par voie de communiqué.

Un partenariat depuis plusieurs années

Les investissements initiaux de la Caisse à SSQ Assurance remontent au début des années 2000.

« Le secteur de l’assurance offre un horizon de rendements stable à long terme, ce qui cadre parfaitement avec les objectifs d’investissement de la Caisse », a pour sa part affirmé Marc Cormier, premier vice-président, Revenu fixe à la Caisse.

En plus de ses participations dans certains assureurs québécois, la Caisse a fait récemment des transactions dans ce secteur en Australie, aux États-Unis ainsi qu'au Royaume-Uni.

 

CLIQUEZ ICI POUR CONSULTER LE DOSSIER «ASSURANCE ET RÉGIMES DE RETRAITE 2018»

À la une

Bourse: Wall Street termine en baisse, manque encore le rebond

Mis à jour à 17:07 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto termine dans le rouge.

À surveiller: Microsoft, Rogers et ExxonMobil

Que faire avec les titres de Microsoft, Rogers Communications et ExxonMobil? Voici quelques recommandations d’analystes.

Guru sacrifie la rentabilité à court terme pour mousser sa marque

L’entreprise montréalaise a l’intention de continuer à «investir dans la marque», a expliqué le PDG Carl Goyette.