Avantages sociaux: misez sur la flexibilité

Publié le 17/11/2021 à 07:52

Avantages sociaux: misez sur la flexibilité

Publié le 17/11/2021 à 07:52

Par Catherine Charron

Un sondage démontre que les besoins varient grandement selon l’âge, le sexe et la situation familiale de l’employé. (Photo: 123RF)

RHéveil-matin est une rubrique quotidienne où l'on présente aux gestionnaires et à leurs employés des solutions inspirantes pour bien commencer leur journée. En sirotant votre breuvage préféré, découvrez des astuces inédites pour rendre vos 9@5 productifs et stimulants.


RHÉVEIL-MATIN. Il semble y avoir une inadéquation entre les avantages sociaux que les travailleurs canadiens souhaitent avoir et ceux qui leur sont offerts par leur patron.

Dans certains cas, c’est pas moins de 83% des régimes qui ne correspondent pas aux besoins ni aux attentes des salariés, une donnée qui donne froid dans le dos quand on sait que cet argument peut convaincre un des membres de votre équipe de tirer sa révérence soulève le Conference Board du Canada.

Dans une étude qu’il a menée avec TELUS Santé, l’organisation a constaté que «de 33 à 59 pour cent des répondants ont affirmé que le soutien en matière de santé et de bien-être offert par leurs employeurs ne comble pas leurs besoins actuels. Qui plus est, le même nombre de répondants ont déclaré qu’ils pourraient chercher un nouvel emploi en vue d’obtenir un régime de santé et de bien-être plus complet», souligne dans un communiqué son associée de recherche principale, Lauren Florko.

Lorsqu’ils ont demandé aux 1502 Canadiens sondés quels étaient les avantages qui leur importaient le plus, ce sont les médicaments d’ordonnance de base qui sont arrivés en première place. Ont suivi les soins dentaires de base, les régimes de retraite, les lunettes et verres de contact, les régimes d’épargne-retraite, les examens de la vue, les congés maladie payés, les restaurations dentaires, l’invalidité de longue durée et de courte durée.

En comparant ces attentes avec les régimes d’avantages sociaux auquel les répondants avaient droit, l’étude démontre que «ceux qui n’ont pas de couverture souhaitent bénéficier d’avantages et ceux qui n’ont qu’une couverture partielle constatent que leur protection est insuffisante pour satisfaire leurs 10 besoins ou souhaits principaux.»

Les employés qui ont des comptes personnels de gestion de santé en ont davantage recours pour obtenir des soins dentaires, de la vue et des médicaments, que pour les soins paramédicaux, comme les soins de santé mentale. Ils sont écartés, ou carrément pas couverts, car ces régimes se concentreront sur trois besoins de base.

Ainsi, seuls 37% des répondants sont satisfaits par ce que leur offre leur employeur.

Toutefois, le sexe, l’âge et la situation familiale affectent grandement ce qu'un salarié recherche dans un régime d’avantages sociaux, ce qui laisse croire au Conference Board qu’il est primordial de le personnaliser.

Forte de ses constats, voici ce que l’organisation vous propose de faire pour ajuster votre offre :

1. Rendez accessible à tous vos employés, même ceux qui travaillent à temps partiel, des prestations de santé.

2. Prenez en considération le profil démographique de votre équipe ou leur situation familiale.

3. Communiquez clairement tous les avantages sociaux offerts et surtout ceux qui touchent la santé mentale.

4. Démocratisez le recours aux soins de santé virtuel et familiarisez vos employés avec ces outils, surtout pour celles et ceux qui demeurent loin des grands centres.

5. Misez sur la flexibilité des horaires de travail, afin que vos employés puissent s’occuper à leur rythme de leur santé physique et mentale.

6. Faites évoluer vos prestations de santé, en permettant à vos employés de les personnaliser et en comptant sur la numérisation de certains services.

 

Pour ne plus louper ce rendez-vous, recevez votre RHéveil-matin dans votre boîte de courriels!

 


 

Sur le même sujet

À la une

«J'manque de bras!» Attendez avant de vider votre portefeuille!

14/01/2022 | Catherine Charron

Votre PME peut tirer son épingle du jeu, même dans un contexte de pénurie de main-d'oeuvre. Voici comment.

Bourse: Wall Street fermée, Toronto termine en hausse

Mis à jour à 17:04 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street était fermée ce lundi pour le jour férié du Martin Luther King Day.

À surveiller: Pfizer, Cogeco et Fiera

08:52 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Pfizer, Cogeco et Fiera? Voici quelques recommandations d’analystes.