G20 YEA 2023: «l’union fait la force»

Publié le 29/08/2023 à 18:05

G20 YEA 2023: «l’union fait la force»

Publié le 29/08/2023 à 18:05

Par lesaffaires.com

«Il faut prendre le temps de s’écouter et de voir les connexions possibles même quand les modèles d’affaires et les visions sont différents», selon William Bolduc. (Photo: courtoisie)

L’Alliance des jeunes entrepreneur.es du G20 (G20 YEA) est un rendez-vous annuel qui se déroule à la veille du Sommet des leaders. L’édition 2023 a permis de rassembler «des centaines des meilleurs jeunes entrepreneur.es à travers le monde afin d’établir et de faire avancer l’entrepreneuriat de la jeunesse comme moteur de croissance économique, d’innovation, et de changements sociaux», selon Futurpreneur Canada. L’organisme est un des membres fondateurs de l’événement, créant un réseau mondial de plus de 500 000 jeunes entrepreneurs.

Chacun des membres de la délégation québécoise a accepté de répondre à un questionnaire fourni par Les Affaires au sujet de leur expérience lors du Sommet en Inde.

Voici la série de portraits des 10 jeunes entrepreneurs de la délégation québécoise du G20 YEA.


Présentation:

Nom: William Bolduc 

Âge: 30 ans

Entreprise: Predict Expert AI

Domaine d’activité: AI, Predictive Analytics

 

Pour vous, que représente le thème de cette année «Hum» (mot hindi pour «nous») et comment l’appliquez-vous dans votre entreprise?

Hum, pour moi, se traduit par l’expression «l’union fait la force». Dans mon entreprise, nous faisons des appels de groupe hebdomadaire et réunissons les idées et opinions de chacun pour optimiser notre technologie. De plus, nous créons une cohésion à travers la complémentarité des habilités de chacun.

 

Qu’avez-vous appris du savoir-faire indien en matière entrepreneuriale pendant votre séjour?

Ils s’établissent et s’entraident sur plusieurs générations et n’ont aucune crainte à transposer leur savoir-faire à travers des domaines qui sont seulement indirectement connexes. Leur compassion crée un climat d’harmonie à travers les négociations.

 

Selon vous, quels seront les enjeux principaux spécifiques à votre génération d’entrepreneurs?

Il faut prendre le temps de s’écouter et de voir les connexions possibles même quand les modèles d’affaires et les visions sont différents. Cela permet de voir les valeurs ajoutées des relations créées avant de calculer les profits, qui sont trop souvent priorisés dans les relations d’affaires.

 

Que pensez-vous avoir amené à la cohorte de Futurpreneur 2023?

Je crois avoir aidé à véhiculer l’ouverture des Canadiens envers toutes cultures et la joie de connecter pour apprendre et échanger des connaissances tant techniques que culturelles.

 

Quel sujet discuté lors de votre participation au G20 YEA 2023 a-t-il le plus attiré votre attention et pourquoi?

J’ai été très inspiré par la vision des ministres présents envers les enjeux de leurs sociétés et leurs visions des années à venir.

À la une

Dette et déficit du fédéral: on respire par le nez!

19/04/2024 | François Normand

ANALYSE. Malgré des chiffres relativement élevés, le Canada affiche le meilleur bilan financier des pays du G7.

Budget fédéral 2024: «c'est peut-être un mal pour un bien»

19/04/2024 | Philippe Leblanc

EXPERT INVITÉ. Les nouvelles règles ne changent pas selon moi l'attrait des actions à long terme.

Multiplier la déduction pour gain en capital, c'est possible?

19/04/2024 | WelcomeSpaces.io

LE COURRIER DE SÉRAFIN. Quelle est l'avantage de cette stratégie?