G20 YEA 2023: l’unité comme tremplin de croissance entrepreneuriale

Publié le 11/09/2023 à 20:15

G20 YEA 2023: l’unité comme tremplin de croissance entrepreneuriale

Publié le 11/09/2023 à 20:15

Par lesaffaires.com

«L’inclusion, la diversité et la collaboration sont au cœur de notre entreprise. En tant que femme issue des minorités visibles, ce n’est pas seulement un slogan pour moi, mais une véritable fondation.» - Andrea Bomo (Photo: Courtoisie)

L’Alliance des jeunes entrepreneur.es du G20 (G20 YEA) est un rendez-vous annuel qui se déroule à la veille du Sommet des leaders. L’édition 2023 a permis de rassembler «des centaines des meilleurs jeunes entrepreneur.es à travers le monde afin d’établir et de faire avancer l’entrepreneuriat de la jeunesse comme moteur de croissance économique, d’innovation, et de changements sociaux», selon Futurpreneur Canada. L’organisme est un des membres fondateurs de l’événement, créant un réseau mondial de plus de 500 000 jeunes entrepreneurs.

Chacun des membres de la délégation québécoise a accepté de répondre à un questionnaire fourni par Les Affaires au sujet de leur expérience lors du Sommet en Inde.

Voici la série de portraits des 10 jeunes entrepreneurs de la délégation québécoise du G20 YEA.

 

Nom: Andrea Bomo

Âge: 33 ans

Entreprise: Ann & Eli Apothecary Inc

Domaine d’activité: t

 

Pour vous, que représente le thème de cette année «Hum» (mot hindi pour «nous») et comment l’appliquez-vous dans votre entreprise?

Le thème «Hum» de cette année représente pour moi l’unité et la collaboration comme tremplin de croissance entrepreneuriale. Au sein de Ann & Eli Apothecary, nous appliquons ce thème à travers la diversité des employés que nous recrutons et les collaborations que nous mettons en place avec des entreprises et organisations partageant les mêmes valeurs.

L’inclusion, la diversité et la collaboration sont au cœur de notre entreprise. En tant que femme issue des minorités visibles, ce n’est pas seulement un slogan pour moi, mais une véritable fondation. Je vois la richesse qu’il y a à puiser dans les forces de chacun pour bâtir une entreprise d’impact.

 

Qu’avez-vous appris du savoir-faire indien en matière entrepreneuriale pendant votre séjour?

Étant dans l’industrie du thé, j’ai été impressionnée par l’industrialisation dans le secteur de l’agroalimentaire après avoir visité les locaux de l’une des plus grandes entreprises alimentaires en Inde. Ce qui m’a marqué, c’est la capacité qu’ont certaines entreprises indiennes à répondre aux besoins spécifiques de la population à l’échelle locale et internationale.

Ils s’appuient sur les habitudes de vie, les traditions et les recettes ancestrales pour créer des produits uniques valorisant leurs ressources naturelles. J’ai également appris des entreprises dans le domaine des technologies de la santé qui proposent des solutions pratiques, innovantes et inclusives pour répondre à des problématiques réelles et sociétales.

 

Selon vous, quels seront les enjeux principaux spécifiques à votre génération d’entrepreneurs?

Selon moi, les entrepreneurs de ma génération font face à trois grands enjeux:

● L’accès au capital: les jeunes entrepreneurs à travers le monde font en majorité face aux mêmes défis en termes d’accès au capital auprès des institutions financières traditionnelles. Cet écart est encore plus marqué chez les femmes entrepreneures et les personnes issues de groupes marginalisés. Il faudrait une meilleure inclusion et des politiques favorables à l’octroi de financements pour les entrepreneurs émergents.

● Les barrières au commerce international: les régulations et politiques en matière de commerce international ne sont pas toujours favorables aux entreprises fondées par des jeunes, ce qui entraîne des coûts élevés et un accès plus difficile au marché international. D’autre part, l’évolution des technologies et les réseaux sociaux ont brisé les frontières entre les entreprises des jeunes et une audience internationale. Il faudrait des politiques plus avantageuses permettant aux jeunes entrepreneurs de contribuer davantage à la chaîne d’approvisionnement mondiale.

● La formation et les ressources humaines: à l’ère des nouvelles technologies, il est crucial pour les jeunes entrepreneurs d’avoir du personnel qualifié ayant les compétences nécessaires pour innover, faire grandir leur entreprise et la rendre pérenne dans un environnement de plus en plus compétitif. Cela n’est pas toujours chose facile pour les PME n’ayant pas les ressources nécessaires pour la formation.

 

Que pensez-vous avoir amené à la cohorte de Futurpreneur 2023?

Je pense avoir apporté une perspective nouvelle et une contribution positive à la cohorte de Futurpreneur 2023 grâce à mon parcours entrepreneurial atypique en tant que femme migrante, qui a débuté dans les médias avant de s’orienter vers l’industrie du thé et du bien-être. J’ai eu l’occasion de partager des idées nouvelles, offrir des ressources pertinentes et établir des collaborations futures avec d’autres entrepreneurs de la cohorte. Mon expérience en tant que fondatrice d’Ann & Eli Apothecary, axée sur le bien-être féminin, m’a permis de contribuer à des discussions significatives sur l’entrepreneuriat.

 

Quel sujet discuté lors de votre participation au G20 YEA 2023 a-t-il le plus attiré votre attention et pourquoi?

Le sujet qui a le plus attiré mon attention lors de ma participation au G20 YEA 2023 est une meilleure inclusion des femmes dans l’entrepreneuriat. Ce qui m’a particulièrement marqué, ce sont les barrières culturelles qui peuvent être plus ou moins importantes en fonction des pays et constituer une entrave significative à l’essor entrepreneurial des femmes. En tant que femme et mère, je sais à quel point cela peut constituer un défi lorsqu’on est entrepreneure.

Cependant, il est possible de trouver un équilibre et de créer des politiques inclusives et harmonieuses favorisant l’accès des femmes entrepreneures aux ressources pour faire croître leur entreprise. Une meilleure inclusion des femmes dans l’entrepreneuriat ne profite pas seulement aux femmes elles-mêmes, mais aussi à l’économie dans son ensemble en stimulant l’innovation et la croissance.

Sur le même sujet

Quel avenir pour les stations de ski?

16/04/2024 | Nicolas Duvernois

EXPERT INVITÉ. «On peut s’attaquer au problème dès maintenant en s’adaptant et en se diversifiant.»

Comment augmenter la valeur de son entreprise avant sa vente?

12/04/2024 | WelcomeSpaces.io

LE COURRIER DE SÉRAFIN. Voici 7 étapes clés pour augmenter la valeur de votre entreprise.

À la une

Christian Kengne: «L'avenir du numérique appartient aux jeunes»

Mis à jour il y a 12 minutes | lesaffaires.com

GÉNÉRATION D'IMPACT. Voici les visages de la deuxième cohorte d’intrapreneurs.

Qu’est-ce qui empêche les équipes de demander de l’aide?

Les familles en affaires doivent surmonter leurs biais concernant un accompagnement pour améliorer l’harmonie au travail

Bourse: Wall Street ouvre en hausse après trois jours de pertes pour le S&P

Mis à jour à 09:45 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto ouvre dans le vert.