G20 YEA 2023: l’inclusion pour une culture d’entreprise saine

Publié le 11/09/2023 à 20:00

G20 YEA 2023: l’inclusion pour une culture d’entreprise saine

Publié le 11/09/2023 à 20:00

Par lesaffaires.com

«Les trois dernières années ont été parsemées de crises mondiales ayant perturbé le commerce international. Réalistement, je crois que cela n’est qu’un aperçu des défis que notre génération devra surmonter.» - Maude St-Pierre (Photo: courtoisie)

L’Alliance des jeunes entrepreneur.es du G20 (G20 YEA) est un rendez-vous annuel qui se déroule à la veille du Sommet des leaders. L’édition 2023 a permis de rassembler «des centaines des meilleurs jeunes entrepreneur.es à travers le monde afin d’établir et de faire avancer l’entrepreneuriat de la jeunesse comme moteur de croissance économique, d’innovation, et de changements sociaux», selon Futurpreneur Canada. L’organisme est un des membres fondateurs de l’événement, créant un réseau mondial de plus de 500 000 jeunes entrepreneurs.

Chacun des membres de la délégation québécoise a accepté de répondre à un questionnaire fourni par Les Affaires au sujet de leur expérience lors du Sommet en Inde.

Voici la série de portraits des 10 jeunes entrepreneurs de la délégation québécoise du G20 YEA.

 

Nom: Maude St-Pierre

Âge: 31 ans

Entreprise: Séva nature Inc.

Domaine d’activité: transformation alimentaire

 

Pour vous, que représente le thème de cette année «Hum» (mot hindi pour «nous») et comment l’appliquez-vous dans votre entreprise?

Tout au long du sommet, «Hum» s’est imprégné dans mes échanges avec différents entrepreneurs venus d’un peu partout. J’ai eu des conversations passionnantes, authentiques et inspirantes. Au quotidien, je tente de partager des valeurs d’authenticité, d’inclusion et de bienveillance au sein de mon organisation. Je suis fière que ces valeurs soient également vécues et portées par les membres de mon équipe. L’esprit d’équipe et l’altruisme sont pour moi des éléments clés qui contribuent à une culture d’entreprise saine.

 

Qu’avez-vous appris du savoir-faire indien en matière entrepreneuriale pendant votre séjour?

L’opportunité de vivre le sommet du G20 YEA est une expérience enrichissante tout d’abord pour les apprentissages, mais aussi pour les rencontres inoubliables. J’ai eu l’occasion de tisser des liens d’affaires avec des entrepreneurs locaux, et un élément marquant lors de ces rencontres fut la générosité du peuple indien. Les entrepreneurs que j’ai pu rencontrer étaient authentiques, intéressés et généreux. Ils m’ont grandement inspiré grâce à leurs vastes réseaux d’affaires à l’international et leurs stratégies d’internationalisation. J’ai pu élargir mon réseau en Inde, mais également dans divers continents via le partage de connaissances et de réseaux de contacts lors du séjour.

 

Selon vous, quels seront les enjeux principaux spécifiques à votre génération d’entrepreneurs?

On le sait tous, les trois dernières années ont été parsemées de crises mondiales ayant perturbé le commerce international. Réalistement, je crois que cela n’est qu’un aperçu des défis que notre génération devra surmonter. Peu importe les enjeux sociaux, l’élément qui unit les entrepreneurs de notre génération est sans aucun doute l’urgence d’une transition vers une économie plus durable. C’était fort intéressant de faire la rencontre des différents délégués du Canada et d’autres peuples pour découvrir les solutions qu’ils amènent à cet enjeu.

 

Que pensez-vous avoir amené à la cohorte de Futurpreneur 2023?

J’espère sincèrement avoir pu partager ma perspective de l’entrepreneuriat, en toute authenticité! J’ai eu la chance d’avoir des échanges pertinents entre autres sur l’inclusion des femmes en affaires et sur l’approvisionnement durable et responsable. Je ramène avec moi au Canada plusieurs idées pour de potentiels partenariats avec des entrepreneurs canadiens, mais également d’autres nations. J’espère avoir réussi à communiquer ma vision d’une industrie agroalimentaire plus durable et mon souhait d’un écosystème plus inclusif.

 

Quel sujet discuté lors de votre participation au G20 YEA 2023 a-t-il le plus attiré votre attention et pourquoi?

Tout d’abord, j’étais particulièrement fière de représenter le Canada sachant que la délégation canadienne de Futurpreneur était presque paritaire et très diversifiée. Les sessions sur le commerce international inclusif et durable m’ont personnellement interpellé. Malgré tout, j’aurais souhaité que l’agenda compte davantage de plénières sur le sujet, et sur comment s’élever entre nations. La réduction des inégalités de genre est une question sur laquelle nous devons impérativement pouvoir échanger ouvertement.

Sur le même sujet

L'EDI en entreprise: au-delà de la polarisation

COURRIER DES LECTEURS. Comment en faire une pratique plus applicable et adaptée à nos milieux d'affaires?

Comment se protéger légalement en cas de divorce?

LE COURRIER DE SÉRAFIN. «Je me marie et souhaite mieux comprendre les lois sur les régimes matrimoniaux.»

À la une

Bourse: S&P/TSX était en hausse de plus de 100 points vendredi matin

Mis à jour il y a 15 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street évolue en hausse, d'humeur positive avant un week-end férié

Les nouvelles du marché du vendredi 24 mai

Mis à jour à 08:53 | Refinitiv

Tesla réduit la production de la Model Y à Shanghai, selon des données.

À surveiller: Héroux-Devtek, Banque TD et Alphabet

Que faire avec les titres Héroux-Devtek, Banque TD et Alphabet? Voici des recommandations d’analystes.