Bombardier garde l'espoir de vendre son CSeries à easyJet

Publié le 18/06/2013 à 09:05, mis à jour le 18/06/2013 à 09:06

Bombardier garde l'espoir de vendre son CSeries à easyJet

Publié le 18/06/2013 à 09:05, mis à jour le 18/06/2013 à 09:06

Par AFP
Bombardier, Le Bourget, easyJet, CSeries

[Photo : Bloomberg]

Bombardier est toujours en discussions avec la compagnie low-cost easyJet pour lui vendre son moyen-courrier CSeries malgré la commande géante passée à Airbus, a assuré à l'AFP mardi un porte-parole du constructeur canadien.

« Nous continuons nos discussions avec easyJet. Ils sont encore intéressés par le CSeries et la commande à Airbus aujourd'hui ne veut pas dire que c'est terminé », a assuré le porte-parole, au deuxième jour du salon du Bourget.

EasyJet, dont la flotte est à ce jour composée uniquement d'Airbus, a annoncé mardi matin avoir passé un accord en vue d'acquérir 135 moyen-courriers A320 à l'avionneur européen.

Pour l'instant, Bombardier n'a annoncé aucune commande de son CSeries au Bourget cette année avec lequel il entend défier les géants Airbus et Boeing.

« On ne vient pas au Bourget pour annoncer des ventes mais pour montrer nos appareils » et l'espace dédié au CSeries « attire énormément de monde », s'est défendu le porte-parole de Bombardier.

Fin mars, Bombardier avait enregistré 388 commandes d'avions CSeries dont 145 commandes fermes.

Le CSeries doit effectuer son premier vol fin juin avec l'objectif d'une mise en service l'année prochaine.


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

DANS LE MÊME DOSSIER

À la une

Le Québec brille à l'international dans les poudres métalliques

Édition du 17 Juin 2020 | Kévin Deniau

MATÉRIAUX AVANCÉS. En matière de fabrication additive, l'un des points forts du Québec les plus souvent évoqués est...

La COVID-19 a stimulé la demande de fabrication additive

Édition du 17 Juin 2020 | Kévin Deniau

MATÉRIAUX AVANCÉS. C'est l'une des belles histoires positives qui apportent un peu de contraste à cette sombre crise.

Le grand défi de l'adoption de la fabrication additive

Édition du 17 Juin 2020 | Kévin Deniau

MATÉRIAUX AVANCÉS. Avec 35 % des ventes mondiales, les États-Unis représentent le premier marché pour la fabrication...