À la une: Duvernois, l'entrepreneur qui pétille


Édition du 08 Décembre 2018

À la une: Duvernois, l'entrepreneur qui pétille


Édition du 08 Décembre 2018

Par Les Affaires

Le dernier numéro de Les Affaires est disponible! En manchette cette semaine, Nicolas Duvernois, l'entrepreneur qui pétille.

Des ventes qui explosent, des produits en développement dans le pipeline, de nouveaux actionnaires et une nouvelle raison sociale. Nicolas ­Duvernois écrit les nouveaux chapitres de son entreprise.
Vous pouvez télécharger l'édition dès maintenant sur iTunes, Google Play ou Kiosque.

À lire:

JULIE CAILLIAU
2019, l'année de...

DOSSIER SPÉCIAL
Où investir en 2019?

ROBERT DUTTON
Le Québec entrepreneur: nous n'avons encore rien vu

DIANE BÉRARD
Une plateforme où les citoyens achètent des crédits carbone

MACROÉCONOMIE
Passer de la quantité à la qualité des emplois

DOSSIER
Les données se logent au coeur de l'optimisation énergétique

PROFESSION: AVOCAT
Les programmes de diversité et de parité se multiplient

Et bien plus encore...

À explorer dès maintenant ici.


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

À la une: concilier productivité et santé des employés

Édition du 17 Juin 2020 | Les Affaires

Le printemps a été éprouvant, néanmoins, les prochains mois seront cruciaux pour la relance.

À la une d'Affaires Plus: le tour de l’offre de 15 courtiers à escompte

Édition de Juin 2020 | Les Affaires

En manchette, vous trouverez une analyse de chaque courtier ainsi que nos favoris, selon cinq différents profils.

À la une

Quand le pouvoir mène aux vices et à l’excès

BLOGUE INVITÉ. Le réel pouvoir, celui qui s’acquiert à force de persévérance est un peu comme un bonzaï.

Les pros redeviennent prudents avant l’automne

Il y a 18 minutes | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Les gros investisseurs redoutent le retour de la COVID-19 et son impact sur la reprise.

Les grandes banques américaines se préparent aux impayés

« L’expression “sans précédent” est rarement utilisée à bon escient. Cette fois, c’est bien le cas. »