L'inévitable contagion de l'Europe traversera l'Atlantique, selon Brockhouse

Publié le 02/05/2012 à 17:30, mis à jour le 03/05/2012 à 13:39

L'inévitable contagion de l'Europe traversera l'Atlantique, selon Brockhouse

Publié le 02/05/2012 à 17:30, mis à jour le 03/05/2012 à 13:39

BLOGUE. Le stratège de la firme de négociation Brockhouse Cooper estime que ce n’est qu’une question de temps avant que l’austérité et la récession européenne traversent l’Atlantique et affaiblisse davantage l'économie américaine.

Pierre Lapointe ne croit pas à la thèse du « découplage », par lequel l’économie américaine prend du mieux pendant que l’Europe est en crise.

« Les économies des Etats-Unis et de l’Europe sont désynchronisées, mais elles sont encore couplées. La crise gronde localement en Europe, mais elle fera éventuellement son chemin jusqu’ici », dit-il.

Ce que les investisseurs perçoivent comme un « découplage » est en fait une simple période de décalage, fait-il valoir.

L’effet de contagion est lent parce que les rouages de l’économie européenne sont inflexibles et ralentissent le processus d’ajustement à la crise.

La contagion ne se fera pas non plus par les flots commerciaux de marchandises puisque les exportations américaines vers l’Europe représentent à peine 3 % du produit intérieur brut américain.

Ce sont les liens financiers entre les deux continents qui propageront la crise à l’Amérique, explique M. Lapointe.

Les banques européennes détiennent 3 000 milliards de dollars d’actifs en dollars américains, soit l’équivalent de 20 % du produit intérieur brut américain.

« Lorsque les banques européennes se replieront sur leur propre marché, et financeront moins d’actifs et d’emprunteurs américains, l’économie américaine s’en ressentira ».

Les répercussions européennes surviennent à un moment où les dépenses de consommation des Américains dépassent la croissance de leurs revenus, dans un marché résidentiel encore déprimé.

En 2013, les Etats-Unis devront aussi faire face à leur propre crise fiscale, conclut M. Lapointe.

 

 

À propos de ce blogue

La Sentinelle de la Bourse se veut un blogue pour les investisseurs qui s¹intéressent aux rouages de la Bourse et aux marchés financiers. Son objectif : surveiller et débusquer des repères financiers pertinents pour prendre le pouls des Bourses et ainsi mieux aiguiller les décisions de placement de l¹investisseur.

Dominique Beauchamp
Sujets liés

Économie , Bourse

Blogues similaires

Bombardier et Groupe MTY de retour au sein du S&P/TSX, est-ce si positif?

17/09/2021 | Denis Lalonde

BALADO. Bombardier et MTY feront un retour dans l'indice phare de la Bourse de Toronto, le S&P/TSX, le 20 septembre.

Que faire avec un titre qui s'est fortement apprécié?

17/09/2021 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Le risque de «couper les fleurs et arroser les mauvaises herbes» est bien présent en Bourse.

Verizon, le nouveau défi de Manon Brouillette

Édition du 16 Juin 2021 | Stéphane Rolland

ANALYSE. La notoriété a une dimension régionale. La nomination de Manon Brouillette à la ...