Résolu : le pdg craint les «avantages déloyaux»

Publié le 21/01/2013 à 17:06, mis à jour le 21/01/2013 à 17:59

Résolu : le pdg craint les «avantages déloyaux»

Publié le 21/01/2013 à 17:06, mis à jour le 21/01/2013 à 17:59

Par Hugo Joncas

Le pdg des Produits forestiers Résolu, Richard Garneau. Photo fournie.

Produits forestiers Résolu a renoué avec les profits à l’automne dernier. Maintenant que le pire est derrière lui, le pdg Richard Garneau s’inquiète des interventions gouvernementales «au cas par cas», comme celle qui a permis de rouvrir une usine rivale en Nouvelle-Écosse. Des «avantages déloyaux», selon lui.


À Port-Hawkesbury, Pacific West Commercial Corp. a rouvert les anciennes installations de NewPage Paper, grâce à une aide provinciale de 124,5 M $. «L’usine fabrique les mêmes grades de papier que nos usines Kénogami et Laurentide», a déploré Richard Garneau en marge d'une allocution au Cercle canadien de la finance, le 21 janvier, à Montréal.


Selon lui, les autorités devraient «considérer de façon beaucoup plus rigoureuse l’impact que ça peut avoir sur les usines qui sont encore en production.»


Il n'est pas le seul à sourciller devant cet appui gouvernemental massif. Selon le quotidien Bangore Daily News, au Maine, Washington enquête en ce moment pour vérifier s'il viole les accords signés par le Canada au sein de l'Organisation mondiale du commerce.


Prestations réduites


À suivre dans cette section


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

À surveiller: CGI, GDI et Interfor

Que faire avec les titres de CGI, GDI et Interfor?

Produits forestiers Résolu plonge en Bourse

Elle affirme que les prix du bois d’œuvre avaient été considérablement plus bas lors du dernier trimestre.

À la une

La lutte contre le gaspillage alimentaire continue

Édition du 06 Avril 2019 | Jean-François Venne

AGRI-AGRO. L'industrie alimentaire cherche à s'adapter aux nouvelles exigences des consommateurs, de plus en plus...

Le taux directeur demeure inchangé à 1,75%

Mis à jour à 11:25 | La Presse Canadienne

Sa révision à la baisse de la croissance fait suite au brusque ralentissement de l’économie canadienne à la fin de 2018.

À surveiller: CP, TFI et Stryker

Que faire avec les titres de CP, TFI et Stryker?