Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires
Contenus partenaires

Au moment de bâtir votre plan financier, ne négligez pas votre prêt hypothécaire

IG GESTION DE PATRIMOINE|17 juillet 2023

Pour de nombreux Canadiens, l’hypothèque est la plus importante dette personnelle. Cependant, moins de la moitié d’entre eux ont consulté un conseiller financier pour comprendre l’impact de cette dette sur leur plan financier global, selon une étude récente menée par IG Wealth Management.

« La maison et l’hypothèque sont bien souvent l’actif et le passif les plus importants pour les Canadiens. Le fait de gérer ces deux volets de façon optimale peut d’ailleurs avoir un impact fort positif sur notre santé financière », explique Carl Thibeault, vice-président principal, services financiers, IG Gestion de patrimoine.

Pourtant, moins d’un tiers (29 %) des détenteurs d’un prêt hypothécaire disent avoir profité de l’expertise d’un conseiller en sécurité financière pour évaluer les possibilités d’intégration de ce nouveau produit à leur plan financier actuel. Alors, quel serait le meilleur réflexe à adopter durant ce processus ?

« Ceux qui rêvent d’acquérir une propriété consacrent plusieurs heures en démarches de toutes sortes pour espérer dénicher la perle rare. Idéalement, il serait important de passer autant de temps pour intégrer de façon optimale ces nouvelles variables — le choix du prêt hypothécaire et la gestion des risques qui lui est associée — au plan financier initial », recommande M.Thibeault.

Acheter un bien immobilier n’est que la première étape de l’accès à la propriété. Il est tout aussi important de protéger cette propriété contre les circonstances imprévues qui pourraient entraîner un défaut de paiement du prêt hypothécaire. En faisant appel à votre conseiller financier dès le début, avant de finaliser votre prêt hypothécaire, vous lui permettrez d’évaluer au mieux vos besoins en matière d’assurance afin de vous protéger, vous et votre famille, pour l’avenir.

L’étude d’IG Gestion de patrimoine sur le sujet le confirme : seulement un cinquième (20 %) des Canadiens connaissent bien le type d’assurance qui convient le mieux à leur prêt hypothécaire. D’où l’importance d’impliquer le conseiller en amont pour qu’il puisse évaluer les besoins de son client. « L’assurance contre les maladies graves et celle contre l’invalidité protègent votre capacité à faire les versements hypothécaires en cas d’événements imprévisibles », rappelle Carl Thibeault.

L’étude a également révélé que moins de la moitié des personnes interrogées comprennent comment l’assurance-vie peut optimiser la valeur de leur patrimoine. Par exemple, un couple pourrait choisir une police d’assurance vie payable au premier décès pour protéger le patrimoine financier du conjoint vivant.

« L’imposition des actifs, y compris les maisons et les successions, n’est pas toujours plus simple plus tard et doit être prise en considération lors de l’élaboration d’un plan financier », fait remarquer M. Thibeault. Au final, consulter un conseiller financier pour établir une police d’assurance-vie appropriée peut aider à assurer un transfert stratégique et fiscalement avantageux des actifs en cas de besoin.

L’intégration de votre hypothèque dans votre plan financier ne se limite pas à l’hypothèque elle-même, mais à la façon dont elle fonctionne en tandem avec d’autres éléments de votre situation financière.

« Par exemple, le refinancement hypothécaire peut vous aider à vous défaire de vos dettes à taux d’intérêt élevé », explique M. Thibeault. « Le remboursement de dettes importantes au moyen d’un prêt hypothécaire consolidé à un taux d’intérêt plus avantageux vous permet d’épargner davantage et de rembourser les prêts plus rapidement. Allez plus loin et affectez ces économies à d’autres aspects de votre plan financier, et vous serez récompensé. »

Vous pouvez également envisager une ligne de crédit hypothécaire au lieu d’un prêt traditionnel. « Nous considérons qu’il s’agit d’une assurance de liquidité solide », ajoute M. Thibeault. « Pour les retraités, par exemple, il peut être préférable d’utiliser une marge de crédit hypothécaire plutôt que d’encaisser des placements à perte pendant les périodes de volatilité des marchés boursiers. Votre conseiller financier sera en mesure de vous indiquer le meilleur moment pour l’obtenir, car l’admissibilité devient plus complexe en l’absence de revenu d’emploi régulier. »

Compte tenu du climat inflationniste et du paysage économique actuels, c’est le moment idéal pour travailler avec un conseiller financier afin d’évaluer la manière dont votre prêt hypothécaire s’intègre dans votre plan financier plus large, de manière à ce que vous soyez prêt à réussir financièrement – aujourd’hui et dans les années à venir.

« Choisissez un conseiller qui vous posera les bonnes questions pour intégrer au mieux vos besoins en matière d’hypothèque et d’assurance dans votre plan financier. Travailler avec un conseiller pour consolider tous les actifs, les passifs et les protections d’assurance en un seul endroit facilite l’établissement d’un plan financier holistique qui vous aidera à atteindre vos objectifs financiers plus rapidement », conclut M. Thibeault.

À lire aussi :

Étude d’IG Gestion de patrimoine portant sur les prêts hypothécaires : La plupart des Canadiennes et Canadiens ne reçoivent pas les conseils financiers dont ils ont besoin lorsqu’ils choisissent un prêt hypothécaire

IG Gestion de patrimoine est un chef de file au Canada dans la prestation de solutions financières personnalisées par l’entremise d’un réseau de conseillers partout au pays. La Société financière IGM est l’une des principales sociétés diversifiées de gestion d’actif et de patrimoine au Canada.