Tout faire pour éviter la panne sèche

Offert par Les Affaires


Édition du 30 Mai 2015

Tout faire pour éviter la panne sèche

Offert par Les Affaires


Édition du 30 Mai 2015

Par Pierre Théroux

SOMMAIRE DU DOSSIER

Le client est là, prêt à payer. Que ce soit un tout nouveau client, qui vient de signer un contrat, ou un habitué, avec qui vous avez noué une relation solide au fil des ans, la dernière chose que vous voulez, c'est de lui annoncer que vous ne pourrez pas lui livrer sa commande comme prévu. Encore moins si votre fournisseur est responsable du retard, et non vous !

Pour éviter ce genre de situation, des entreprises travaillent étroitement avec ceux qui les approvisionnent en matières premières, en composantes, en produits à distribuer et en autres intrants. Les spécialistes de Rona et du Groupe Canam, respectivement 12e et 101e au classement des 500 plus grands employeurs du Québec, de même que des experts en la matière, partagent avec nous leur stratégie pour prévenir plutôt que guérir.

Page 1: Intro
Page 2: Rona : miser sur un grand éventail de fournisseurs
Page 3: Canam: nouer des relations de confiance
Page 4: La gestion de l'approvisionnement

À suivre dans cette section


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février


image

Expérience

Jeudi 20 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 – Québec

Mercredi 18 mars


image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

À la une

À surveiller: Enerplus, Dynatrace et Baytex

09:08 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Enerplus, Dynatrace et Baytex? Voici quelques recommandations d'analystes.

Le taux directeur demeure à 1,75%

Il y a 19 minutes | AFP

« Certaines évolutions récentes concernant les échanges commerciaux ont été positives », a indiqué la banque centrale.

La CSeries était un trop grand risque pour Bombardier

BLOGUE. Le CA n’a pas su restreindre les élans de l’entrepreneur qui dirigeait sa destinée.