Premier Tech : conjuguer tourbe et technologies vertes

Publié le 02/06/2011 à 16:54, mis à jour le 15/06/2011 à 14:44

Premier Tech : conjuguer tourbe et technologies vertes

Publié le 02/06/2011 à 16:54, mis à jour le 15/06/2011 à 14:44

Qui aurait pensé qu’un producteur de tourbe de Rivière-du-Loup deviendrait un jour un acteur important en matière de technologies vertes et d’équipements industriels ? Et ce, non seulement au Canada, mais aussi en Europe et en Asie ! Premier Tech, dont les origines remontent à 1923, a mis au point, entre autres, des technologies d’assainissement des eaux usées et des produits biologiques qui améliorent la croissance des plantes et leur résistance aux maladies. Elle compte plus de 2 000 employés partout dans le monde et des filiales dans une quinzaine de pays.

Sa stratégie consiste à croître par acquisitions. En 2010, elle en a réalisé quatre, dont celle de la française Purflo, spécialisée dans l’assainissement et le stockage d’eau, ainsi que dans la récupération des eaux pluviales. D’autres acquisitions dans le secteur des équipements d’emballage en Norvège, aux Pays-Bas et en Angleterre, lui avaient permis précédemment de consolider son positionnement en Europe. Autre bon coup en 2010 : l’entreprise a mis la main sur son principal concurrent canadien dans le domaine de produits pour l’horticulteur amateur, l’ontarienne Sure-Gro. Une entreprise à suivre, assurément !

 

Liens vers les autres profils:

 

Le moteur d'avenir de Pratt & Whitney

L'avenir du poisson grâce à Hydronov

Beyond the Rack: entre eBay et Winners

Dollarama, la nouvelle élite du détail

Premier Tech: conjuguer tourbe et technologie vertes

Exfo se trouve derrière la révolution des télécoms

CAE Santé donne vie a des mannequin high-tech

Atrium a de grandes ambitions

Une avenir «florissant» pour Bio K+

Enerkem permet de passer du déchet à la pompe

Sid Lee s'impose comme emblème de la créativité

Stingray digital: en avant la muisque

iWeb: dans les nuages

Les deux de Québec pour Frima

La ruée vers l'or bleu pour GLV

À la une

L'ACÉUM est un moindre mal, dans les circonstances

ANALYSE - Canadiens et Mexicains ont intérêt à mettre derrière eux la réingénierie du libre-échange en Amérique du Nord.

Trois placements Ă  contre-courant pour 2020

BLOGUE. Voici trois secteurs abordables susceptibles de battre le marché en 2020 pour l'investisseur anti-conformiste.

Ă€ surveiller: les titres qui ont retenu votre attention

14/12/2019 | lesaffaires.com

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.