Dollorama, la nouvelle élite du détail

Publié le 02/06/2011 à 17:00, mis à jour le 15/06/2011 à 14:42

Dollorama, la nouvelle élite du détail

Publié le 02/06/2011 à 17:00, mis à jour le 15/06/2011 à 14:42

Par Marie-Eve Fournier

Un dollar à la fois, Larry Rossy a réussi à bâtir un géant de la vente au détail qui n’a pas d’équivalent au Canada. Dans son créneau, Dollarama compte deux fois plus de magasins (652) que tous ses concurrents réunis ! Et la croissance se poursuit, à coups de 50 nouvelles adresses par an, toutes corporatives. Grâce à des stratégies efficaces, les résultats financiers de l’entreprise établie à Montréal ne cessent d’étonner.

Depuis cinq ans, ses ventes ont bondi de 60 % et ont atteint 1,4 milliard de dollars. Ses profits ont suivi la même courbe (+ 63 %) et frôlent désormais les 120 millions. Les analystes n’ont que de bons mots pour Dollarama depuis son entrée en Bourse en 2009. Ils soulignent l’excellence de son marchan-disage, de sa logistique et de son équipe de direction. Pour Keith Howlett, de Desjardins, le détaillant québécois fait partie de « l’élite des sociétés de détail en croissance »

Liens vers les autres profils:

Le moteur d'avenir de Pratt & Whitney

L'avenir du poisson grâce à Hydronov

Beyond the Rack: entre eBay et Winners

Premier Tech: conjuguer tourbe et technologie vertes

Exfo se trouve derrière la révolution des télécoms

CAE Santé donne vie a des mannequin high-tech

Atrium a de grandes ambitions

Une avenir «florissant» pour Bio K+

Enerkem permet de passer du déchet à la pompe

Sid Lee s'impose comme emblème de la créativité

Stingray digital: en avant la muisque

iWeb: dans les nuages

Les deux de Québec pour Frima

La ruée vers l'or bleu pour GLV

À suivre dans cette section

À la une

Commerce en Asie: ne misons pas tout sur la Chine

07/12/2019 | François Normand

ANALYSE - Exporter, c’est un peu comme investir à la Bourse : il ne faut pas tout mettre ses œufs dans le même panier.

Michel Letellier, ancré dans la collectivité

Édition du 07 Décembre 2019 | François Normand

PDG DE L’ANNÉE – MOYENNE ENTREPRISE. Michel Letellier est assez unique au Québec.

Voici de quoi sont faits les PDG de l'année «Les Affaires»

04/12/2019 | Catherine Charron

BALADO. Prenez des notes. Qui sait, ça pourrait être vous l'an prochain...