Comment transformer un danger en occasion ?

Offert par Les Affaires


Édition du 30 Mai 2015

Comment transformer un danger en occasion ?

Offert par Les Affaires


Édition du 30 Mai 2015

Par Olivier Schmouker

Catherine Girard-Lantagne, directrice programmation Arts de la rue du Groupe Juste pour rire

SOMMAIRE DU DOSSIER

«Un risque demeure un risque tant qu'on cherche à l'éviter ou à le surmonter. En revanche, il devient une opportunité à partir du moment où l'on s'en sert pour se propulser plus haut et plus loin», juge Mélanie Dunn, présidente, Québec, de l'agence de communication Cossette. D'où la nécessité pour toute entreprise désireuse de croître, ou tout bonnement de survivre à une période de vaches maigres, de regarder autrement les obstacles qui parsèment son chemin. Et d'agir en conséquence.

Comment y parvenir ? Oui, comment réussir à positiver face à l'adversité ? À rebondir là où d'habitude on trébuche ? Eh bien, ce n'est pas si sorcier que ça. Il suffit, en fait, de procéder en quatre étapes, comme l'expliquent des experts en la matière de L'Oréal, Cossette, Guru et Juste pour rire.

Page 2. Vision
Page 3. Connexion
Page 4. Expérimentation
Page 5. Exécution


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

À la une

COVID-19: Postes Canada livre plus de colis et perd plus d'argent

Postes Canada a enregistré une perte avant impôt de 66 M$ au premier trimestre, à cause de la pandémie.

Moins de millions pour le patron d'Air Canada à cause de la COVID-19

Il y a 27 minutes | La Presse Canadienne

Il était en voie d’avoir droit à une rémunération globale d’environ 12,9 millions $ l’an dernier.