ITR Acoustique: Miser sur l'efficacité pour bien gérer les coûts

Publié le 28/05/2010 à 13:48, mis à jour le 06/06/2011 à 11:32

ITR Acoustique: Miser sur l'efficacité pour bien gérer les coûts

Publié le 28/05/2010 à 13:48, mis à jour le 06/06/2011 à 11:32

Créée en 1983 à Lévis, ITR Acoustique s'est rapidement imposée comme un acteur clé de l'industrie québécoise de la construction. Le Casino de Montréal, le Centre Bell, la Tour IBM-Marathon ne sont que quelques-unes de ses réalisations.

L'expertise d'Yvan Roy, président et fondateur, a permis à l'entreprise d'appliquer un principe qui a valeur d'or dans le milieu : le contrôle des coûts.

ITR se spécialise dans les systèmes intérieurs : pose de gypse, plafonds suspendus, insonorisation, isolation, etc. " Nous ne fabriquons pas de produits. Nous les achetons et les installons; en fait, nous vendons de la main-d'oeuvre ", indique M. Roy qui travaille dans le milieu de la construction depuis les années 1970.

Cette expérience lui a permis de comprendre comment il pouvait se démarquer : mieux gérer les coûts en misant sur l'efficacité des employés.

" Nos concurrents paient le même prix que nous pour leurs produits, dit l'entrepreneur. Si notre main-d'oeuvre est productive, nous pouvons proposer un prix concurrentiel; c'est de cette façon que nous obtenons plus de contrats ", explique-t-il.

Trouver des employés compétents n'a pas été chose facile. " La main-d'oeuvre qualifiée est difficile à trouver, et pour la garder, il faut pouvoir lui fournir du travail tout au long de l'année ", explique M. Roy.

À la conquête de nouveaux marchés

À la fin des années 1980, ITR a pris un virage décisif. " À Québec, c'était plutôt tranquille dans l'industrie de la construction, tandis que ça bouillonnait de Montréal ", souligne M. Roy. L'entreprise a donc ouvert un bureau dans la région métropolitaine et a soumissionné sur la Tour IBM-Marathon, située au 1250, boulevard René-Lévesque Ouest. " C'était le plus important contrat de construction à Montréal et c'est une entreprise de Québec qui l'a obtenu. Ce projet a constitué une belle carte de visite pour nous. "

Les grands chantiers se sont ainsi multipliés : le Centre Bell, le Capitole de Québec, le Manoir Richelieu, etc. En 1996, l'entreprise a ouvert une filiale américaine à Orlando, et participé à la construction du Temple de la renommée du golf, en Floride. D'autres bureaux ont ensuite été ouverts en Ontario et au New Hampshire.

Cette diversification assure une certaine stabilité à l'entreprise. " Quand nous traversons une période creuse au Québec, nous pouvons compter sur le marché américain, explique M. Roy. Nous pouvons mener de front 50 à 60 projets. Nous avons 300 employés au Québec et une centaine aux États-Unis. "

Un carnet bien rempli

M. Roy est optimiste, non seulement parce que le carnet de projets pour l'année en cours est bien rempli, mais aussi parce qu'il a recruté de jeunes partenaires au sein de ITR Acoustique. " Grâce aux nouveaux actionnaires, nous continuerons d'améliorer notre compétitivité ", dit-il.

L'entreprise souhaite notamment affiner ses méthodes travail. " Nous voulons en arriver à fabriquer des pièces dans nos entrepôts pour ensuite les assembler sur le chantier. "

Et si l'avenir est à l'image de la dernière année, ITR devrait continuer à tirer son épingle du jeu. " Bien que l'année 2009 ait été difficile pour l'économie en général, elle a été une de nos plus meilleures années. Et heureusement, une belle période s'annonce pour l'industrie de la construction à Montréal. "


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

Bourse: Wall Street termine sans direction, digérant les données sur l'emploi

Mis à jour le 07/08/2020 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street baissait vendredi midi, digérant le rapport mensuel américain sur l'emploi.

Titres en action: Magna International, Sun Life, Héroux-Devtek, Goldman Sachs...

Mis à jour le 07/08/2020 | AFP

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

COVID-19: Second Cup ferme davantage de cafés

Second Cup tente de s’ajuster au coup porté par la pandémie de COVID−19.