Comment ont-ils fait ça: Mathieu Audette, Dimensions Portes et Fenêtres

Offert par Les Affaires


Édition du 25 Octobre 2014

Comment ont-ils fait ça: Mathieu Audette, Dimensions Portes et Fenêtres

Offert par Les Affaires


Édition du 25 Octobre 2014

Par Dominique Froment

Mathieu Audette, Vice-président, vente et marketing, Dimensions Portes et Fenêtres [Photo: Martin Flamand]

Mathieu Audette, Vice-président, vente et marketing, Dimensions Portes et Fenêtres

Rang dans les 300 : 106

Croissance du nombre d'employés : 29 %

L'âge avancé des entrepreneurs québécois est l'un des facteurs qui expliquent le faible niveau d'investissement dans nos PME. Quand vous avez passé 20 à 30 ans à bâtir une entreprise, vous ne voulez pas la «jouer à quitte ou double» dans la soixantaine en faisant un gros investissement risqué. L'arrivée de la relève a souvent comme conséquence de redynamiser l'organisation.

C'est le cas de Dimensions Portes et Fenêtres, de Boisbriand. Même si leur père François Audette, 66 ans, est toujours aux commandes, Mathieu, 32 ans, et Rémy, 29 ans, l'ont convaincu de se lancer dans la fabrication de fenêtres de PVC et hybrides (aluminium et PVC). Tout un changement pour une PME qui, en 26 ans, n'avait jamais fabriqué que des portes d'acier et de bois !

La nouvelle usine emploie 35 personnes et la demande est si forte que les deux frères planifient une autre expansion. La PME emploie déjà 180 personnes au total.

«Notre secteur va plutôt au ralenti, mais nous sommes assez dynamiques pour aller chercher des clients à nos concurrents», affirme Mathieu Audette, qui est, on s'en doute, optimiste pour la prochaine année.

À la une

Québec scellera bientôt le sort de Lithium Amérique du Nord

16/04/2021 | François Normand

ANALYSE - Trois entreprises seraient encore dans la course pour acheter la minière: une québécoise et deux étrangères.

Entrepreneuriat: le «trou noir» afflige le Québec

16/04/2021 | Emmanuel Martinez

La pérennité des nouvelles entreprises est faible dans la province, démontre une étude de l’UQTR.

La devise des entrepreneurs québécois: «Je veux changer le monde»

16/04/2021 | Emmanuel Martinez

Contrairement à ceux de l'étranger, les entrepreneurs québécois veulent «changer le monde», selon une étude de l'UQTR.