Comment ont-ils fait ça: Manon Lozeau-Simard, L.L.Lozeau

Offert par Les Affaires


Édition du 25 Octobre 2014

Comment ont-ils fait ça: Manon Lozeau-Simard, L.L.Lozeau

Offert par Les Affaires


Édition du 25 Octobre 2014

Par Dominique Froment

Manon Lozeau-Simard, Vice-présidente principale, L.L.Lozeau [Photo: Martin Flamand]

Manon Lozeau-Simard, Vice-présidente principale, L.L.Lozeau

Rang dans les 300 : 106

Croissance du nombre des employés : 28 %

Le commerce de détail traîne la patte, et en plus, les téléphones intelligents et les tablettes chamboulent l'industrie des appareils photo traditionnels. Dans ce contexte difficile, L.L.Lozeau a tout de même réussi à prendre de l'expansion.

«Il y a tellement de magasins de photo qui ont fermé depuis trois ans, j'imagine que cela nous aide», croit Manon Lozeau-Simard, vice-présidente principale.

Les changements apportés par les téléphones intelligents et les tablettes vont dans des directions opposées, et parfois étonnantes, explique-t-elle. D'un côté, une partie des gens qui ne prenaient jamais de photos et qui se sont mis à en prendre avec un téléphone ou une tablette sont susceptibles de se tourner vers de vrais appareils photo à cause de leur qualité supérieure. D'un autre côté, une partie des utilisateurs d'appareils photo traditionnels utilisent leur téléphone ou leur tablette. Il reste à voir si le solde sera positif ou négatif pour les magasins comme Lozeau, fondé par le grand-père de Manon Lozeau-Simard en 1927.

Cela dit, l'entreprise familiale a procédé à un agrandissement de son magasin de la Plaza Saint-Hubert l'an dernier afin de servir une clientèle en croissance, les vidéastes. «De plus en plus d'amateurs de vidéo expérimentés se paient une caméra professionnelle à 12 000 ou 15 000 dollars», dit la femme d'affaires.

Des parents qui filmaient leur enfant avec une caméra amateur de 1 000 dollars exigent maintenant une qualité professionnelle. Même chose pour les jeunes qui se filment en pratiquant un sport extrême. Sans compter les chaînes de télévision comme Évasion, qui achètent des vidéos à des aventuriers en exigeant une qualité professionnelle.

L'agrandissement de 2013 a aussi bonifié l'espace réservé à la formation des clients et aux vernissages mensuels d'expositions de photos. Cependant, l'économie étant ce qu'elle est, Manon Lozeau-Simard doute qu'elle pourra augmenter son personnel en 2014.

 

À la une

Québec scellera bientôt le sort de Lithium Amérique du Nord

16/04/2021 | François Normand

ANALYSE - Trois entreprises seraient encore dans la course pour acheter la minière: une québécoise et deux étrangères.

Entrepreneuriat: le «trou noir» afflige le Québec

16/04/2021 | Emmanuel Martinez

La pérennité des nouvelles entreprises est faible dans la province, démontre une étude de l’UQTR.

La devise des entrepreneurs québécois: «Je veux changer le monde»

16/04/2021 | Emmanuel Martinez

Contrairement à ceux de l'étranger, les entrepreneurs québécois veulent «changer le monde», selon une étude de l'UQTR.