Durer à l'international

Offert par Les Affaires


Édition du 24 Octobre 2015

Durer à l'international

Offert par Les Affaires


Édition du 24 Octobre 2015

Prochain arrêt...

«Asie centrale !» OPAL-RT constate que des fonds internationaux se mettent en place pour réformer les systèmes électriques de l'Ouzbékistan, du Kirghizstan et autres pays voisins dont les noms ont la même consonance.

«À l'instar de l'Amérique du Sud ces dernières années, cette partie du monde est intéressante pour la vente de nos outils de simulation sur un horizon de trois ans», estime Pierre-François Allaire. Le directeur des ventes remarque aussi l'émergence des énergies renouvelables au Qatar et aux Émirats arabes unis, qui comptent diversifier leur économie hors du pétrole.

De son côté, GIRO a une approche plutôt sectorielle : «Le transport public connaîtra, ces dix prochaines années, un boom tel que les infrastructures ne suivront pas», prédit Paul Hamelin. Les besoins accrus de trains de banlieue ou encore l'arrivée des véhicules électriques, avec leurs pannes et leur temps de recharge, poseront toutes sortes de défis logistiques aux opérateurs. «Nous serons amenés à pousser plus loin la capacité d'analyse de nos outils pour ces nouveaux modèles, mais aussi à optimiser les infrastructures existantes qui prennent plus de temps à changer, comme les métros.»

Martin Pereira mise quant à lui sur un contrat de 500 000 $ en Indonésie, une région stratégique pour KSH. «Nous avons fait l'erreur, il y a quelques années, de fermer notre bureau de Singapour. Nous comptons sur l'occasion indonésienne pour rouvrir un marché stratégique en Asie», précise-t-il.

Chez A. Lacroix Granit, l'avenir semble aussi radieux que les dernières années. Son usine entame une production de masse jamais vue, destinée à la construction du 220 Central Park, un projet hautement médiatisé de deux tours de copropriétés qui donne à l'entreprise de Saint-Sébastien une visibilité sans pareille. Sans oublier le mégacomplexe immobilier qui surplombera Hudson Yards, à New York, et qui générera de nombreux appels d'offres dans les quatre prochaines années. «On planche actuellement sur 100 contrats en même temps, dit Simon Lacroix. C'est carrément fou : les projets d'envergure tombent du ciel, comme à nos débuts à l'international.»

OPAL-RT
› Rang dans les 300 : 176
› Nombre d'employés : 150
› Croissance du nombre d'employés : 25 %

GIRO
› Rang dans les 300 : 14
› Nombre d'employés : 297
› Croissance du nombre d'employés : 12,1 %

A. Lacroix Granit
› Rang dans les 300 : 202
› Nombre d'employés : 140
› Croissance du nombre d'employés : 7,7 %

KSH Solutions
› Rang dans les 300 : 19
› Nombre d'employés : 280
› Croissance du nombre d'employés : 21,7 %

SOMMAIRE DU DOSSIER

1. Les 300 c'est...
2. Agrandir pour attirer plus de clients
3. Implanter de nouveaux systèmes informatiques
4. Rendre sa production encore plus efficace
5. Des stratégies payantes
6. Mille milliards... d'actif !
7. L'artiste devenue entrepreneure
8. Vaillancourt continue d'ouvrir ses horizons
9. Se relever et se diversifier
10. Faire sa place parmi les grands
11. Mini révolution dans le monde de la consultation
12. L'ADN d'un top recruteur
13. Des Y parlent à coeur ouvert
14. Durer à l'international

À la une

Bourse: Wall Street termine en berne, minée par la confiance des ménages

Mis à jour le 28/06/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en baisse malgré la hausse du cours du pétrole brut.

À surveiller: MTY, Mdf commerce, et Goeasy

Que faire avec les titres de Groupe d’alimentation MTY, mdf commerce et goeasy?

Le BSFI modifie les règles sur les prêts immobiliers pour réduire le risque

Les consommateurs ne verront pas d’augmentation de leurs exigences de paiement mensuel à la suite de ce changement.