Rio Tinto Alcan: ses racines sont ici

Publié le 02/06/2011 à 16:18, mis à jour le 18/10/2011 à 11:09

Rio Tinto Alcan: ses racines sont ici

Publié le 02/06/2011 à 16:18, mis à jour le 18/10/2011 à 11:09

D’accord, elle n’est plus québécoise depuis qu’elle a été achetée par le géant minier Rio Tinto en 2007. Mais c’est encore une entreprise très importante pour l’économie du Québec tout entier, et celle du Saguenay–Lac-Saint-Jean en particulier.

Rio Tinto Alcan, dirigée par Jacynthe Côté, a d’ailleurs annoncé en mars dernier un investissement de quatre millions de dollars dans le Centre universitaire de recherche sur l’aluminium de l’Université du Québec à Chicoutimi. Le mois suivant, le chef de la direction de Rio Tinto lui-même, Tom Albanese, a fait la tournée des usines d’Alma et d’Arvida, en plus de prononcer une conférence à la Chambre de commerce du Montréal métropolitain. Il a alors appuyé divers projets d’investissement dans les installations québécoises de Rio Tinto Alcan, dont la construction d’une usine-pilote à Jonquière qui utilise une technologie plus moderne, ainsi que l’agrandissement de l’usine d’Alma. La multinationale a aussi annoncé récemment qu’elle injecterait 15 millions de dollars dans des programmes consacrés à la persévérance scolaire au Québec.

Il reste que bien des décisions se prennent désormais à l’extérieur du Québec. « La croissance et l’avenir des alumineries québécoises sont à la merci de la performance des autres secteurs miniers de l’entreprise », dit Michel Nadeau, directeur général de l’Institut sur la gouvernance d’organisations privées et publiques.

 

Liens vers les autres profils:

Le Mouvement des caisses Desjardins, une véritable société distincte

SNC-Lavallin, une centenaire hyperactive

Cascades: l'exemple à suivre

Transcontinental: un géant discret

Rona: dix ans d'avance sur Wal-Mart

Power Corporation: personnes d'influence

Les souliers d'Aldo ont beaucoup voyagé

Le petit train de Bombardier a traversé la planète

La Banque Nationale maintient un positionnement unique

Le Cirque du Soleil, notre marque mondiale

Le voyage de Transat dure depuis 30 ans

Couche-Tard: une faim insatiable

CGI grandit aux États-Unis

Pour Métro, l'union fait la force

À la une

Bourse: Wall Street termine en ordre dispersé, sous une pluie de mauvais chiffres

Mis à jour le 24/05/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en hausse malgré les déclins des technos et de la santé.

Snap chute en Bourse après un avertissement sur résultats

24/05/2022 | AFP

Son titre est en baisse de près de 40% à midi.

À surveiller: Canada Goose, Héroux-Devtek et Apple

24/05/2022 | Denis Lalonde

Que faire avec les titres de Canada Goose, Héroux-Devtek et Apple? Voici quelques recommandations d’analystes.