Pourquoi Banque Scotia garde 10 % d'encaisse


Édition du 09 Mai 2015

Pourquoi Banque Scotia garde 10 % d'encaisse


Édition du 09 Mai 2015

Par Dominique Beauchamp

[Photo: Bloomberg]

Vincent Delisle, stratège de Banque Scotia, croit plus sage de conserver des munitions afin de les réinvestir dans un éventuel repli boursier, au cours des prochains mois. L'évaluation des indices est élevée, tant aux États-Unis qu'au Canada, au moment où les investisseurs ont une confiance aveugle dans le maintien de taux zéro à l'infini. La Bourse elle-même montre des signes d'essoufflement. Moins de secteurs et de titres ont participé aux gains, récemment. Au Canada, la pharmaceutique Valeant représente cette année plus du tiers du gain de l'indice S&P/TSX. «À court terme, le rapport risque/rendement n'est pas attrayant. Une bonne correction me ferait toutefois revenir aux actions», dit le stratège. Le déclencheur potentiel du repli : la Fed pourrait surprendre en relevant son taux directeur plus tôt que prévu, si les données économiques continuent de s'améliorer.

Répartition suggérée

États-Unis 20 %

Europe de l'Ouest 15 %

Asie du Pacifique 12 %

Pays émergents d'Asie 8 %

Canada 3 %

Amérique latine 2 %

30 % Obligations

10 % Encaisse

60 % ACTIONS

Source : Banque Scotia

À la une

Bourse: Wall Street finit la semaine en hausse, moins anxieuse d'une récession et de l'inflation

Mis à jour le 24/06/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en hausse de près de 350 points.

Bourse: un parallèle avec le début des années 2000

24/06/2022 | Philippe Leblanc

EXPERT INVITÉ. Je suis en train de lire «No Rules Rules» écrit par Reed Hastings, le cofondateur de Netflix.

Le français, notre langue d'affaires

BLOGUE INVITÉ. Soyons fiers de cette langue rassembleuse qui rythme nos vies depuis des générations.