Plongeon des marchés en fin de séance

Publié le 09/10/2008 à 00:00

Plongeon des marchés en fin de séance

Publié le 09/10/2008 à 00:00

 Ainsi, le TSX recule de 4,54% à 9 600,18 points. Même scénario du côté des États-Unis où le S&P500 perd 7,43% à 911,75 points et le Nasdaq perd 5,47% à 1 645,12 points. Le Dow Jones a connu une baisse de 7,25% à 8 587 points.

Aux États-Unis, on attribue le recul des marchés à la levée de l’interdiction de vendre à terme sur les titres financiers. Les actions de Morgan Stanley et de General Motors ont été particulièrement chahutées. Cela a aussi affecté les titres des financières canadiennes qui ont chuté de 7,74% pour la journée.

«Les investisseurs se débarrassent encore de leurs actifs associés à la croissance économique. Cela pourrait entrainer le TSX encore plus bas aux alentours de 9 500 points», écrivait ce matin Jeff Rubin, économiste en chef à la CIBC. Le marché a lui a donné raison plus vite que prévu.

En Europe, les bourses ne se sont pas relevées non plus. Le FTSE de Londres perd 1,21% et le CAC40 perd 1,55%. En Asie, le bilan est mitigé avec des pertes de 0,50% pour le Nikkei de Tokyo et un gain de 3,31% pour le Hang Seng hongkongais.

Le grand perdant de la journée a aussi été le dollar canadien qui termine à 87,50 cents américains après avoir touché un creux de 86,90 cents américains, alors que les autres devises tiennent bon.

Dominique Brodeur, directeur principal du pupitre devises à la Banque Nationale explique que «tous les facteurs favorables au dollar canadien, tels les prix de l’énergie ou les excédents commerciaux et budgétaires, sont éliminés un à un».

Pour François Bélanger, spécialiste des devises à la BMO, ce seraient les liquidations d’actifs en dollars canadiens par les fonds qui doivent répondre à des appels de marge qui auraient accéléré la dépréciation du dollar canadien.

Le pétrole accusait un nouveau repli et tombait à 86,60 dollars américains le baril et l’or était aussi en baisse à 886,50 dollars américains l’once.


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 - Québec

Mercredi 18 mars

À la une

Y a-t-il un avenir pour la production d'aluminium au Québec?

ANALYSE. L’industrie vit une crise qui nécessite une révolution économique, mais surtout technologique.

La région de l'aluminium, mais pas seulement

Édition du 14 Septembre 2019 | Pierre ThĂ©roux

FOCUS SAGUENAY–­LAC-SAINT-JEAN. Impossible de la manquer. En arrivant à la ville de Saguenay, ...

La Bourse est figée en attendant un signal

BLOGUE. Il faudra plus que la résolution des conflits pour redonner un réel nouvel élan à la Bourse, selon ce stratège.