Les taux aux États-Unis vont grimper selon la Fed de New York

Publié le 19/11/2018 à 16:07

Les taux aux États-Unis vont grimper selon la Fed de New York

Publié le 19/11/2018 à 16:07

Par AFP

[Photo: 123rf]

Les taux d’intérêt directeurs vont continuer à augmenter au regard de la force de la première économie mondiale, mais graduellement, a réitéré lundi le numéro deux du comité monétaire de la Banque centrale américaine, John Williams.

M. Williams, qui dirige aussi la Fed de New York, l’un des membres régionaux les plus importants de la Fed, a estimé que pour l’heure les taux d’intérêt directeurs restent « encore bas » malgré trois hausses cette année.

« Nous sommes à peu près certains d’augmenter encore un peu les taux, mais c’est au regard d’une économie très forte », a déclaré M. Williams à l’AFP, en marge d’un événement à New York.

« Nous faisons du mieux que nous pouvons pour trouver un moyen de ramener graduellement les taux d’intérêt à un niveau plus normal », a-t-il ajouté.

Les déclarations de M. Williams sont en ligne avec la politique affichée de la Banque centrale.

Mais les déclarations de responsables de l’institut d’émission ont semé quelque peu le trouble, y compris celles de son président Jerome Powell. Il semblait dire il y a peu que de nouvelles hausses étaient probables, mais en adoptant un ton plus prudent, pour souligner que la Fed regardait l’évolution de l’économie de près.

Cette dernière déclaration a été interprétée par certains spécialistes comme le signal d’une pause à venir l’année prochaine, après une nouvelle hausse en décembre, prédite par la quasi totalité des analystes.

M. Williams a souligné que le cap de la Fed n’était pas figé.

« Notre but est de préserver une économie forte et de permettre à la croissance actuelle de se poursuivre aussi longtemps que possible », a-t-il dit.

Pour lui, la Fed est dans une position idéale alors que le chômage et l’inflation sont tous les deux bas.

Sur le même sujet

L'ACÉUM est un moindre mal, dans les circonstances

ANALYSE - Canadiens et Mexicains ont intérêt à mettre derrière eux la réingénierie du libre-échange en AmérIque du Nord.

La Chine annonce un accord préliminaire avec les États-Unis

13/12/2019 | AFP

Cette annonce a été faite au lendemain de propos très optimistes du président américain.

À la une

L'ACÉUM est un moindre mal, dans les circonstances

ANALYSE - Canadiens et Mexicains ont intérêt à mettre derrière eux la réingénierie du libre-échange en AmérIque du Nord.

Trois placements à contre-courant pour 2020

BLOGUE. Voici trois secteurs abordables susceptibles de battre le marché en 2020 pour l'investisseur anti-conformiste.

À surveiller: les titres qui ont retenu votre attention

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.